International
Nigeria

Nigeria: Une étudiante lapidée et brûlée pour blasphème

Une étudiante a été lapidée et brûlée pour blasphème au Nigeria

Selon les déclarations de l'université, l'étudiante de deuxième année aurait été accusée de critiquer le prophète Mahomet dans un message publié sur les réseaux sociaux. La jeune femme était de confession chrétienne.
13.05.2022, 18:09
Plus de «International»

Manifestement dans un acte de fanatisme religieux, des étudiants ont tué une camarade de classe puis brûlé son corps dans le nord-ouest du Nigeria. Le porte-parole de la police de la ville de Sokoto, Sanusi Abubakar, a indiqué que l'incident s'était produit jeudi matin à l'université Shehu Shagari.

Il ne s'agit pas du premier incident au cours duquel des actes similaires sont commis, en raison d'un prétendu blasphème.

Des vidéos, qui ont suscité de fortes réactions sur les réseaux sociaux du pays, montrent comment Deborah a été frappée avant d'être ensuite brûlée par un groupe d'étudiants de confession musulmane.

Contrairement au sud du Nigeria, majoritairement chrétien, le nord est habité par des musulmans conservateurs.

De nombreux États du nord appliquent la charia, qui prévoit la peine de mort en cas de blasphème. Les conflits religieux, notamment entre musulmans et chrétiens, sont récurrents dans ce pays d'Afrique de l'Ouest d'environ 206 millions d'habitants.

La police a indiqué avoir arrêté deux étudiants mêlés à l'affaire. L'école de l'Etat de Sokoto est fermée jusqu'à nouvel ordre, a confirmé la police. (saw/sda/dpa)

26 abominables plats préparés par des criminels culinaires
1 / 29
26 abominables plats préparés par des criminels culinaires
partager sur Facebookpartager sur X
Une maison se fait emporter par les vagues aux Etats-Unis
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Japon: deux hélicoptères militaires retrouvés en mer
La marine japonaise a annoncé lundi avoir localisé au fond de la mer les épaves de deux hélicoptères militaires plus de trois mois après leur crash, qui avait entraîné la mort de leurs huit membres d'équipage.

Les deux hélicoptères patrouilleurs SH-60K, transportant chacun quatre membres d'équipage, participaient au moment de l'accident à un exercice nocturne de lutte anti-sous-marine au large des îles Izu, dans l'océan Pacifique, en avril, lorsqu'ils sont entrés en collision.

L’article