DE | FR

Mahmoud Abbas annonce le report des législatives palestiniennes

Des manifestations ont eu lieu à Rammalah, jeudi soir, pour demander le maintien des élections législatives à la date initiale du 22 mai.
Des manifestations ont eu lieu à Rammalah, jeudi soir, pour demander le maintien des élections législatives à la date initiale du 22 mai.Image: sda
Les élections parlementaires palestiniennes sont sur la sellette du fait des tensions avec Israël. Alors que l’Etat hébreu interdit le scrutin dans des bureaux de vote à Jérusalem-Est. Côté Palestinien, la polémique enfle.
30.04.2021, 02:1830.04.2021, 06:10

Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne, a annoncé, dans la nuit de jeudi à vendredi, un report des premières élections en 15 ans dans les Territoires palestiniens.

Le président de l’Autorité palestinienne persiste et signe: la tenue du scrutin doit être «garantie» à Jérusalem-Est, annexée par Israël. Et dans la foulée de cette décision, la Commission électorale palestinienne a annoncé l'arrêt de ses activités visant à préparer ces élections.

Abbas chamboule le calendrier des élections palestiniennes

«Nous avons décidé de reporter la date des élections jusqu'à ce que notre peuple puisse exercer ses droits démocratiques à Jérusalem», a déclaré Abbas à l'issue d'une rencontre de la direction de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP)Vidéo: YouTube/RT France

A Ramallah, où l'Autorité palestinienne d'Abbas a plus l'habitude d'organiser des manifestations que les subir, des centaines de personnes sont descendues dans les rues pour dénoncer tout report du scrutin, a constaté un journaliste de l'AFP sur place.

Jérusalem-Est, épicentre de la contestation

La Commission électorale palestinienne avait assuré récemment pouvoir mettre sur pied des bureaux de vote dans des villes voisines de Jérusalem, en Cisjordanie occupée.

Mais Mahmoud Abbas a rejeté jeudi soir cette option, disant vouloir que le vote puisse être tenu à Jérusalem, et que les partis puissent y mener leur campagne électorale. Il dénonce que l'Etat hébreu y a interpellé ces dernières semaines des candidats aux législatives.

«Mort aux Arabes»

Cette annonce intervient alors que Jérusalem-Est est déjà le théâtre depuis deux semaines de manifestations quotidiennes de jeunes Palestiniens contre la police israélienne.

Ces manifestations avaient fait la semaine dernière plus d'une centaine de blessés en une seule nuit alors qu'un groupe de juifs d'extrême-droite avaient chanté «mort aux Arabes».

Une fronde

Mahmoud Abbas joue la carte de Jérusalem-Est pour reporter, voire annuler, les élections car «il est confronté à une fronde au sein de son parti, le Fatah», estiment ses détracteurs.

Au total, plus d'une trentaine de listes électorales rivalisaient pour les législatives, dont deux courants défiant le Fatah de l'intérieur. D'un côté, l'opposant de longue date Mohammad Dahlane, exilé aux Emirats, et de l'autre le neveu de Yasser Arafat, Nasser al-Kidwa.

La manace du Hamas

Outre ces deux courants, Mahmoud Abbas fait face aux islamistes armés du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, territoire de deux millions d'habitants. Le groupe cherche aussi à étendre son influence en Cisjordanie, où vivent 2,8 millions de Palestiniens. (afp/ga)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Britney Spears annonce une mauvaise nouvelle sur Instagram
La chanteuse Britney Spears a annoncé avoir perdu son bébé dans les premières semaines de sa grossesse.

La superstar américaine de la pop Britney Spears a annoncé samedi avoir fait une fausse couche, dans un message posté sur Instagram avec son compagnon Sam Asghari, 28 ans. Elle avait révélé une grossesse surprise le mois dernier.

L’article