DE | FR

Le Royaume-Uni ferme des stations essence et c'est la faute au Brexit

Image: Keystone
Ces problèmes d'approvisionnement sont dus à la pandémie, qui a incité nombre de chauffeurs routiers, souvent étrangers, à rentrer dans leur pays.
24.09.2021, 03:0324.09.2021, 16:02

Des stations essence gérées par BP et ExxonMobil ont fermé au Royaume-Uni à cause de pénuries de carburant. Le pays subit de plein fouet les conséquences d'un manque de chauffeurs routiers.

«Nous subissons des problèmes d'approvisionnement en essence dans certains sites de vente, causés par des retards de livraison à cause des manques de chauffeurs de camions à travers le Royaume-Uni.»
Le groupe britannique BP

De son côté, le géant américain ExxonMobil, propriétaire des stations Esso, a dit qu'un «petit nombre» de ses 200 stations dans les supermarchés Tesco était également touché par ce problème.

Un mélange entre la pandémie et le Brexit

Ces problèmes d'approvisionnement sont dus notamment à la pandémie de Covid-19, qui a incité nombre de chauffeurs routiers, en grande partie étrangers, à rentrer dans leur pays, tandis que les centres de formation pour les nouveaux chauffeurs sont restés fermés pendant des mois.

  • Parallèlement, l'arrivée de nouveaux chauffeurs originaires de l'Union européenne est compliquée par le Brexit, avec des formalités d'immigration bien plus complexes;
  • BP dit travailler à la résolution de ces difficultés et donner la «priorité aux stations-service sur les autoroutes, aux grands axes routiers et aux sites à la plus forte demande»;
  • Pour éviter des achats de panique dans les stations d'essence, le gouvernement britannique tente de rassurer, affirmant qu'il n'y a «pas de pénurie de carburant au Royaume-Uni» et appelant les gens à «acheter du carburant normalement».

«Nous reconnaissons les difficultés auxquelles fait face le secteur [logistique] et avons pris des mesures pour augmenter la disponibilité des chauffeurs de poids lourds, en facilitant les procédures pour les nouveaux chauffeurs et en augmentant le nombre de tests de permis de conduire», détaille une porte-parole du gouvernement. (ats/jch)

Un peu plus de légèreté: Comment Ted Lasso a changé ma vie et va changer la vôtre (oui oui)

L'actualité internationale vous intéresse? Par ici

Un géant de l'immobilier vacille en Chine et les marchés mondiaux chutent

Link zum Artikel

Vous planifiez vos vacances d'automne? Ce que vous devez savoir

Link zum Artikel

La Chine est-elle à l'aube d'une dictature digitale?

Link zum Artikel

Angela Merkel part après 16 ans de règne, quel est son héritage?

Link zum Artikel

Le choix des sous-marins américains est une claque pour la France

Link zum Artikel

Pourquoi Al-Qaïda pourrait menacer l'Afghanistan d’ici à 2 ans?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

En Europe, le transport maritime est devenu un peu plus vert

Près de 77% du commerce extérieur européen et 35% de l'ensemble des échanges entre les Etats membres de l'UE se font par voie maritime. La bonne nouvelle? C'est que ce trafic pollue moins qu'en 1990.

Les émissions du transport maritime ont diminué de 26% dans l'Union européenne depuis 1990. Le secteur doit, toutefois, encore réduire drastiquement son empreinte écologique, afin que l'UE atteigne la neutralité carbone en 2050, selon un rapport publié mercredi.

En 2019, le transport maritime vers et à l'intérieur de l'UE a représenté 13,5% des émissions liées au transport du continent, selon ce rapport publié par l'Agence européenne de l'environnement et l'Agence européenne pour la …

Lire l’article
Link zum Artikel