DE | FR

Cette princesse n'aurait pas dû fêter son 18e anniversaire

Future reine des Pays-Bas, voici la princesse Amalia, posant dans le jardin du palais royal Huis ten Bosch à La Haye.
Future reine des Pays-Bas, voici la princesse Amalia, posant dans le jardin du palais royal Huis ten Bosch à La Haye.Image: sda
Aux Pays-Bas, le règlement du Covid stipule un maximum de quatre invités pour toute fête privée. Mais, lorsqu'on est princesse, les règles ne sont pas les mêmes. Un sacré faux-pas.
16.12.2021, 03:2916.12.2021, 07:20

La famille royale néerlandaise a exprimé des regrets pour avoir invité 21 personnes au 18e anniversaire de la future reine Amalia, la semaine dernière. Ce nombre est bien en deçà de ce que préconisent les mesures visant à lutter contre le coronavirus.

«La famille royale était convaincue de traiter les règles Covid-19 de manière responsable avec ce rassemblement en extérieur et avec les précautions prises, comme des tests et la distanciation sociale. Le roi m'a informé qu'après réflexion, il n'était pas bon d'avoir organisé la fête. Les citoyens néerlandais peuvent recevoir un maximum de quatre invités de plus de 13 ans à la maison.»
Mark Rutte, premier ministre néerlandais

Les invités étaient tous vaccinés

Le rassemblement a été organisé à l'extérieur, dans un parc appartenant au palais, samedi dernier. Les invités ont été priés de passer un test, étaient vaccinés, et il leur avait également été demandé de respecter la distanciation sociale.

La lettre ne dit pas combien d'invités se sont rendus à l'événement, qui a également été critiqué par plusieurs parlementaires:

«Si l'on fait des exceptions pour la famille royale, toutes nos mesures tombent à l'eau»
La députée Eva van Esch du «Partij voor de Dieren» (Parti pour les animaux, en français)

Amalia a fêté ses 18 ans le 7 décembre et fait son entrée au conseil d'Etat néerlandais, la plus haute instance consultative du gouvernement, où elle siège automatiquement après avoir atteint sa majorité.

Dans une biographie publiée à la mi-novembre, l'ainée des trois filles du roi Willem-Alexander et de la reine Maxima avait déclaré qu'elle demanderait à sa mère de prendre temporairement la place de son père sur le trône, si celui-ci venait à mourir soudainement.

Les célébrations entourant l'anniversaire de la princesse Amalia suivent une série de faux-pas de la monarchie néerlandaise pendant la pandémie, qui ont fortement entaché sa popularité. (ats/jch)

Ailleurs sur la planète: Un maire brésilien règle ses comptes dans l'octogone

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
Le chef présumé du groupe d'ultradroite les Zouaves a été condamné
Marc de Cacqueray-Valmenier, le chef présumé du groupuscule d'ultradroite dissous, «les Zouaves Paris», a été condamné à un an de prison ferme pour l'attaque d'un bar parisien emblématique de la mouvance antifasciste.

Le militant de 23 ans a été interpellé jeudi à Saint-Cloud, (Hauts-de-Seine) puis incarcéré après avoir été vu samedi dernier à Paris à une manifestation contre le pass vaccinal, alors qu'il avait interdiction de participer à un rassemblement.

L’article