DE | FR
Cardi B gagne son procès contre une Youtubeuse qui l'avait traitée de prostituée.
Cardi B gagne son procès contre une Youtubeuse qui l'avait traitée de prostituée.Image: sda
People

Traiter Cardi B de prostituée a coûté plus d'un million à une youtubeuse

La rappeuse new-yorkaise a déclaré que les fausses allégations de l'animatrice Tasha K avaient porté atteinte à sa réputation et à sa santé mentale.
26.01.2022, 03:5226.01.2022, 14:49

La rappeuse américaine Cardi B s'est vu attribuer 1,25 million de dollars (1,15 million de francs) de dommages et intérêts, ainsi que des frais médicaux de 230 000 francs, dans le cadre d'un procès en diffamation contre une blogueuse people, qui affirmait que la rappeuse était une prostituée qui consommait de la cocaïne et avait contracté des infections sexuellement transmissibles.

Née Belcalis Almánzar, l'artiste âgée de 29 ans avait poursuivi en justice la Youtubeuse, connue sous le nom de Tasha K, en 2019, pour avoir posté plusieurs vidéos diffusant des «rumeurs malveillantes» à son sujet.

Un jury fédéral a déclaré Tasha K, alias Latasha Kebe, responsable de deux chefs d'accusation de diffamation, d'un chef d'accusation de calomnie et d'un chef d'atteinte à la vie privée.

La chaîne Youtube de Kebe, UnWineWithTashaK, compte un million d'abonnés. Les avocats de Cardi B ont également cité une vidéo dans laquelle Kebe affirmait que le premier-né de la rappeuse aurait des déficiences intellectuelles.

La chaîne Youtube de Tasha K:

«Les vidéos m'ont fait me sentir extrêmement suicidaire. Seule une personne maléfique pourrait faire cela.»
Cardi B, lors de son témoignage à la barre

Pendant le procès, la rappeuse a affirmé que les vidéos porteraient atteinte à sa réputation et à ses perspectives commerciales, et que Kebe était «obsédée par la diffamation» et l'utilisation de son nom pour obtenir des vues sur son contenu.

Le procès, intenté dans l'Etat de Géorgie, où réside Kebe, concernait également une invitée de la chaîne Tasha K, Starmarie Ebony Jones, qui prétendait être une ancienne amie proche de la rappeuse, comme le rapporte le New York Times. Elle a été exemptée de ce procès après avoir déménagé à New York, où l'année dernière, elle a également été jugée pour diffamation, calomnie et atteinte à la vie privée envers Cardi B.

En réponse au verdict, la Youtubeuse incriminée a tweeté:

«Mon mari, mes avocats et moi nous sommes battus très fort. Je veux les remercier pour leurs longues heures et leurs nuits blanches... les choses ne peuvent que s'améliorer à partir de maintenant.»

Selon la plainte de la chanteuse qui a grandi dans le Bronx à New York, de nombreuses vidéos de Tasha K sur Cardi B sont toujours accessibles sur sa chaîne Youtube, malgré un ordre du tribunal lui demandant de cesser la diffusion de ce contenu. On dirait que, malgré la condamnation, les deux jeunes femmes ne sont pas vraiment encore sorties de l'auberge. Paix et amour sur elles.

Ailleurs sur la planète: Un automobiliste fait demi-tour au bord d'un précipice à Hong Kong

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Eurovision: pourquoi l'Ukraine a gagné une grande bataille contre Poutine
La large victoire des candidats ukrainiens de Kalush Orchestra à l'Eurovision 2022 marque une étape importante dans l'affrontement que se livrent les deux pays en matière d'influence depuis 2004.

Le 66e concours Eurovision de la chanson, qui s'est tenu samedi 14 mai à Turin, ne déroge pas à la règle invariable des grands événements culturels ou sportifs fortement médiatisés: présenté comme un divertissement apolitique depuis sa création en 1956, l'Eurovision sert, cette année encore, de plateau pour une confrontation entre puissances et une compétition entre soft powers nationaux.

L’article