DE | FR
Image: shutterstock
People

Chris Brown est (encore) accusé d'avoir agressé une femme

Depuis ce week-end, le chanteur fait l'objet d'une enquête pour coups et blessures envers une femme. Un énième épisode de violence qui pourrait lui valoir gros.
24.06.2021, 12:5024.06.2021, 18:10

Un sentiment de déjà vu plane dans l'air. TMZ rapporte que le week-end du 19 au 20 juin, une femme aurait appelé les forces de l'ordre de San Fernando en Californie après avoir été agressée physiquement. Elle aurait accusé Chris Brown de l'avoir frappée derrière la tête. La puissance du poing aurait été telle qu'une partie de son tissage capillaire se serait détachée.

Selon les autorités américaines, la plaignante n'a pas présenté de blessure grave. Raison pour laquelle celles-ci n'ont pas pu arrêter le chanteur lors de leur intervention. La plainte n'a alors été enregistrée qu'en tant que délit et non en tant que crime. Mais cet énième épisode de violence pourrait valoir très gros au chanteur américain.

Des enquêtes qui pleuvent

C'est la deuxième fois en un an que Chris Brown fait face à la police. En 2020, une étudiante française affirmait que la célébrité internationale avait abusé d'elle un an auparavant: «Il m'a attrapée violemment par le bras droit sur lequel j'avais des bleus comme la police a pu le constater. Il m'a poussée dans un dressing et m'a violée», avait-elle déclaré au Parisien. Bien que «Breezy» avait nié les faits, une enquête du parquet de Paris avait été ouverte à son encontre.

Malgre la presemption d’innocence, le doute autour de la star du R&B et de ses colères incontrôlées subsistent. Notamment depuis 2009, lorsqu'il a roué de coups sa compagne de l'époque Rihanna en rentrant d'une soirée des Grammy Awards. A la suite de cet épisode, Chris Brown avait été condamné à 5 ans de prison avec sursis. Cette nouvelle affaire pourrait définitivement le faire tomber.

(mndl)

«Ton lunch dans un mois, je le note dans mon agenda fictif»

Vidéo: watson

Intempéries dans le canton de Neuchâtel

1 / 10
Intempéries dans le canton de Neuchâtel
source: sda / laurent gillieron
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Critiquée pour avoir fait la fête, Sanna Marin s'est fait dépister
Sanna Marin, placardée sur le mur de la honte depuis qu'elle a été aperçue en train de boire en soirée, a annoncé vendredi avoir réalisé les tests de drogue réclamés par ses détracteurs. La première ministre a revendiqué la présomption d'innocence.

Lors d'une conférence de presse organisée à Helsinki en Finlande, vendredi, Sanna Marin a indiqué avoir tout juste réalisé un dépistage de stupéfiants. Comme l'a rapporté la BBC, les résultats devraient être disponibles la semaine prochaine.

L’article