DE | FR

La colère sociale monte en Algérie, le président «ouvre le dialogue»

Image: sda
Grèves, taux de chômage de 15 %, flambée des prix et pénuries de denrées de base… la colère est palpable en Algérie, où le président Abdelmadjid Tebboune tente de renouer le dialogue pour apaiser les tensions.
03.05.2021, 02:3103.05.2021, 10:49

Depuis plusieurs semaines, un front social en ébullition s’ajoute à une profonde crise économique, née de la chute de la rente pétrolière, et à l’impasse politique qui perdure depuis le soulèvement populaire du Hirak il y a deux ans.

Lors d’un conseil des ministres, ce dimanche, le président Tebboune joue la carte de l'apaisement. Il a «ordonné d’engager un dialogue avec les différents partenaires sociaux aux fins d’améliorer la situation socioprofessionnelle des employés du secteur» de l’Education et de la Santé.

Au même moment, les agents de la Protection civile, pompiers notamment, défilaient en uniforme non loin du siège de la présidence algérienne . Ils exigeaient la satisfaction de leurs revendications socioprofessionnelles et la libération d’un des leurs, arrêté sans explication dans la matinée.

Le ministère de l’Intérieur dénonce «un complot contre le pays»

Dans un communiqué diffusé par la presse et les télévisions, le ministère de l’Intérieur a qualifié ce mouvement de protestation d’illégal et relevant d’un complot contre le pays. Il a également accusé les protestataires d’être poussés «par des parties hostiles à l’Algérie».

Signe inquiétant pour un régime impopulaire et paralysé face au retour du Hirak dans la rue, les conflits sociaux se multiplient dans les services publics. L'éducation, l'administration fiscale, les chemins de fer, pompiers et secteur de la santé sont éreintés par la crise du covid-19. (ga)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce soldat japonais a vécu 30 ans dans la jungle et ça a inspiré un film
Hirō Onoda fait partie de ces soldats japonais oubliés de la Seconde Guerre mondiale. Pendant près de 30 ans, il est resté caché sur une île jusqu'à ce que quelqu'un le retrouve. Voici son histoire.

En décembre 1944, au cours des derniers mois de la Seconde Guerre mondiale, un lieutenant de l'armée japonaise nommé Hirō Onoda a été transféré sur la petite île de Lubang située dans l'archipel des Philippines afin de combattre les Américains. Sa mission: se rendre derrière les lignes ennemies avec un petit groupe de soldats et y récolter des informations.

L’article