DE | FR

Brésil: Lula est fin«prêt» pour piquer la place de l'actuel président

L'ancien président Luiz Inacio Lula da Silva jouit d'une grande popularité au Brésil.
L'ancien président Luiz Inacio Lula da Silva jouit d'une grande popularité au Brésil. keystone
L'ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a assuré lundi «être prêt» à se présenter à la présidentielle d'octobre 2022. Il est donné grand favori contre le chef d'Etat actuel Jair Bolsonaro.
15.11.2021, 19:1816.11.2021, 06:19

Lors d'une conférence de presse à Bruxelles, Lula, 76 ans, a annoncé la couleur:

«Je suis prêt, je suis motivé, je suis en bonne santé»

Quoique plein d'entrain, il a ajouté qu'il ne prendra sa décision définitive qu'au début de l'année prochaine.

Il compare Bolsonaro à Donalrd Trump

Devant les médias au sein du Parlement européen, Lula a fustigé son successeur d'extrême droite: «Bolsonaro est une piètre copie de (l'ex-président américain) Trump. Mais il ne réfléchit pas, il n'a aucune idée». Il se contenterait d'«abattre» l'héritage des années Lula, a dénoncé l'ancien syndicaliste.

L'annonce officielle de la candidature de Lula est très attendue depuis qu'il est redevenu éligible à la faveur d'une décision de la Cour suprême, qui a annulé ses condamnations pour corruption pour vice de forme en mars. Il a de nouveau qualifié lundi cette procédure de «persécution».

Une potentielle sixième fois?

Si l'ancien syndicaliste se présente, ce sera sa sixième course présidentielle pour tenter de briguer un troisième mandat, après avoir dirigé le pays de 2003 à 2010.

Au cours de ses huit années de mandat, Lula a bénéficié d'une conjoncture économique favorable. Avec le boom des matières premières, il a pu mettre en place d'ambitieux programmes sociaux qui ont permis de sortir 30 millions de Brésiliens de la misère, lui valant alors une popularité record.

«Nous avons besoin de quelqu'un qui fasse front, il faut gagner les élections. Il faut reconstruire le Brésil», a estimé Lula. «En février ou mars, je déciderai si je me présente ou non. Cela dépendra de la décision du parti de me choisir ou non comme candidat».

D'après le dernier sondage de l'institut de référence Datafolha, datant du 17 septembre, Lula est crédité de 44% des suffrages au premier tour de l'élection, contre 26% pour un Bolsonaro très critiqué pour sa gestion de la pandémie.

En attendant, il poursuit sa tournée européenne, qui fera escale à Bruxelles, mais également Berlin, Paris et Madrid. (mbr)

À 105 ans elle établit un record du monde au 100m

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Elle apprend qu'elle a gagné le gros lot en vérifiant ses spams

Link zum Artikel

Bob Dylan assure ses arrières en vendant tout son catalogue musical

Link zum Artikel

Evan Rachel Wood accuse Marilyn Manson de viol en plein tournage

Link zum Artikel

Joe Biden, agacé, traite un journaliste de «fils de p***»

Link zum Artikel
La Turquie ne veut plus être confondue avec une dinde
Les autorités turques ont demandé, début janvier, à l'Organisation des Nations Unies (ONU) de modifier l'orthographe anglaise du nom de leur pays. Parce que dans la langue de Shakespeare, «Turkey», ça veut aussi dire «dinde».

Les anglophones devront désormais réfléchir à deux fois avant de prononcer le mot «Turquie» dans leur langue. Début janvier, le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan a demandé à l'ONU de modifier l'orthographe du nom de son pays afin de mettre un terme à une confusion qui l'agace: en anglais, «Turkey» ne signifie pas seulement «Turquie», mais aussi «dinde».

L’article