DE | FR

«Lula innocent», coup de tonnerre au Brésil

Image: AP
Lula VS Bolsonaro lors des présidentielles de 2022 au Brésil? Ce scénario pourrait devenir réalité, puisqu'un juge vient d'annuler les condamnations de l'ancien président.
08.03.2021, 21:3609.03.2021, 14:35

Un juge de la Cour suprême du Brésil a ordonné lundi l'annulation de l'ensemble des condamnations de l'ex-président Luiz Inacio Lula da Silva pour corruption. Cette décision le rend potentiellement éligible pour affronter Jair Bolsonaro à la présidentielle de 2022.

Le juge Edson Fachin a pris cette décision qui a fait l'effet d'une bombe au Brésil en arguant que le tribunal de Curitiba (Sud) qui avait condamné Lula dans quatre procès n'était «pas compétent» pour juger ces affaires.

Celles-ci seront à présent jugées par un tribunal fédéral de Brasília. En attendant ces jugements, l'ex-président de gauche (2003-2010) est rétabli dans ses droits politiques. «Lula innocent», pouvait-on lire sur le compte Twitter du Parti des Travailleurs (PT), formation fondée par Lula en 1980. (ats)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Sans de nouvelles troupes fraîches, les Russes ne vont pas gagner»
Après deux mois de combats dans l'Est de l'Ukraine, la Russie n'a toujours pas réussi à s'imposer nettement sur ses adversaires, qui ne cessent de monter en puissance. A tel point qu'une victoire militaire de Kiev n'apparaît plus si inconcevable, estime Julien Grand, rédacteur en chef adjoint de la «Revue militaire suisse». Interview.

Cela fait bientôt deux mois que les Russes ont redéfini leurs objectifs militaires, en se concentrant sur l'Est de l'Ukraine. Qu'est-ce qui a changé dans le rapport de force entre les deux camps?
Julien Grand
: On a assisté à une montée en puissance de l'armée ukrainienne et, parallèlement, à un affaiblissement des forces russes. Cela amène à une situation à peu près égalitaire sur le champ de bataille, ou du moins à une porte ouverte que les forces de Kiev peuvent utiliser pour prendre encore plus l'initiative.

L’article