dégagé
DE | FR
International
Politique

Le président Jovenel Moïse a été assassiné par un commando

Le président Jovenel Moïse a été assassiné par un commando
Image: keystone

Le président Jovenel Moïse a été assassiné par un commando

Le président d'Haïti, Jovenel Moïse, a été assassiné tôt ce mercredi matin chez lui par un commando d'hommes armés. L'annonce a été faite par le Premier ministre sortant Claude Joseph.
07.07.2021, 12:3807.07.2021, 16:25
Plus de «International»

Le président d'Haïti, Jovenel Moïse, a été assassiné tôt mercredi matin chez lui par un commando formé d'éléments étrangers. L'annonce a été faite par le Premier ministre sortant Claude Joseph.

L'épouse du président a été blessée dans l'attaque et hospitalisée, a précisé M. Joseph. Il a appelé la population au calme et indiqué que la police et l'armée allaient assurer le maintien de l'ordre.

Situation «sous contrôle»

«Le président a été assassiné chez lui par des étrangers qui parlaient l'anglais et l'espagnol. Ils ont attaqué la résidence du président de la République», a déclaré Claude Joseph. «La situation sécuritaire est sous contrôle», a-t-il assuré.

Venu du monde des affaires, Jovenel Moïse, 53 ans, avait été élu président en 2016 et avait pris ses fonctions le 7 février 2017.

Accusé d'inaction

Haïti est gangrené par l'insécurité et notamment les enlèvements contre rançon menés par des gangs jouissant d'une quasi-impunité. Une situation qui valait à Jovenel Moïse, accusé d'inaction face à la crise, d'être confronté à une vive défiance d'une bonne partie de la société civile.

Dans ce contexte faisant redouter un basculement vers l'anarchie généralisée, le Conseil de sécurité de l'ONU, les Etats-Unis et l'Europe appelaient à la tenue d'élections législatives et présidentielles libres et transparentes, d'ici la fin 2021.

(ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'Ukraine mène l'une de ses plus importantes batailles
Volodymyr Zelensky s'est vu obligé de s'attaquer au problème de la corruption, notamment parce qu'il s'agissait de l'une des exigences pour adhérer à l'Union européenne. Il a par exemple instauré une «loi anti-oligarques».

Le 7 novembre 2023, la Commission européenne a officiellement recommandé l'ouverture des négociations avec l'Ukraine et la Moldavie en vue de leur adhésion à l'Union. Parmi les sept exigences que l'UE avait demandé à l'Ukraine de remplir pour accéder à ces négociations, la lutte contre la corruption tenait une place prépondérante.

L’article