DE | FR

France, Allemagne et Pologne veulent «éviter une guerre en Europe»

Les dirigeants des trois pays se sont rencontrés à Berlin à la suite du voyage diplomatique en Europe de l'est d'Emmanuel Macron.
09.02.2022, 07:1909.02.2022, 07:23

C'était la dernière étape de la tournée diplomatique d'Emmanuel Macron en Europe de l'est. Lors d'un dîner de travail à Berlin avec le chancelier allemand Olaf Scholz et le président polonais Andrzej Duda, il a affirmé leur objectif commun face à la crise en Ukraine: «Eviter une guerre en Europe».

Les trois dirigeants à Berlin.
Les trois dirigeants à Berlin.twitter

Les trois pays sont «unis» pour préserver la paix en Europe «par la diplomatie et par des messages clairs, ainsi que la volonté commune d'agir ensemble», a assuré le chancelier allemand Olaf Scholz. Il recevait les présidents français et polonais, Emmanuel Macron et Andrzej Duda.

Marathon diplomatique

Ces derniers jours, Macron a enchaîné un long face à face avec Vladimir Poutine lundi, puis avec Volodymyr Zelensky, le président ukrainien, mardi, à la recherche d'une issue diplomatique dans un contexte de tensions d'un niveau rarement atteint depuis la fin de la Guerre froide.

Le chef de l'Etat français est le premier dirigeant occidental de premier plan à avoir rencontré Vladimir Poutine depuis l'aggravation des tensions en décembre. Olaf Scholz se rendra lui aussi à Kiev et à Moscou la semaine prochaine.

La présence de dizaines de milliers de soldats russes à la frontière ukrainienne fait craindre aux Occidentaux une invasion de l'Ukraine par la Russie, qui a déjà annexé la Crimée en 2014 et soutient les séparatistes en guerre avec les forces ukrainiennes depuis la même année. Le conflit a fait plus de 13'000 morts et n'a jamais cessé, malgré les accords de paix de Minsk. (ats)

Un pilote loupe son atterrissage à l'aéroport d'Heathrow

Plus d'articles sur les tensions entre Russie et Ukraine

L'armée ukrainienne a-t-elle une chance de résister à une attaque russe?

Link zum Artikel

La crise ukrainienne fait planer le spectre d'une guerre en Europe

Link zum Artikel

Ukraine: le G7 prêt à imposer des sanctions aux «conséquences massives»

Link zum Artikel

Des risques élevés de guerre en Europe, selon ce haut diplomate suisse

Link zum Artikel

En cas de guerre en Ukraine, voici les pénuries qui nous guettent en Suisse

Link zum Artikel

La Russie préparerait une opération pour justifier l'invasion de l'Ukraine

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les Polonais à bout de souffle dans leur aide aux réfugiés ukrainiens
La Pologne est le pays qui accueille le plus de civils fuyant l'Ukraine, mais le gouvernement ne finance pas cette mobilisation citoyenne. Trois mois après le début du conflit, la population est à bout de souffle.

Depuis le début du conflit, 6 millions d’Ukrainiens ont fui la guerre. 3,3 millions d'entre eux sont partis en Pologne, faisant du pays celui qui accueille le plus de réfugiés. Dans son journal télévisé du 22 mai, Arte alerte sur la situation: 90% de la mobilisation et de l’aide sont apportées par la société civile, les particuliers et les entreprises. Ils soutiennent les Ukrainiens à bout de bras avec ce qu’ils ont, c'est-à-dire leur temps, leur énergie et leur argent.

L’article