assez dégagé-2°
DE | FR
International
Politique

Biden: s'ils gagnent, les républicains tenteront la destitution

S'ils gagnent, les républicains tenteront de destituer Joe Biden

President Joe Biden speaks at a campaign rally for Pennsylvania's Democratic gubernatorial candidate Josh Shapiro and Democratic Senate candidate Lt. Gov. John Fetterman, Saturday, Nov. 5, 2022, in Ph ...
Le président américain Joe Biden s'exprime en Pennsylvanie, 48 heures avant le vote du 8 novembre. Image: sda
A l'aube des élections de mi-mandat, certains membres de la droite américaine appellent au lancement d'une procédure de destitution, sans préciser qui serait visé.
08.11.2022, 04:4408.11.2022, 06:10

Les élus républicains américains ont l'intention de lancer de vastes enquêtes sur le gouvernement de Joe Biden s'ils reprennent mardi le contrôle de la Chambre des représentants, a assuré leur chef à la chambre basse du Congrès, Kevin McCarthy, dans une interview diffusée lundi sur CNN.

Parmi les dossiers que la nouvelle majorité souhaiterait rouvrir, Kevin McCarthy a notamment évoqué la manière chaotique dont les Etats-Unis se sont retirés d'Afghanistan en août 2021, mais aussi les causes de la pandémie de Covid-19.

«Nous n'utiliserons jamais la destitution à des fins politiques. Cela ne signifie pas pour autant que si quelque chose se présente, elle ne sera pas utilisée à un autre moment.»
Kevin McCarthy

Le chef de file pourrait devenir mardi le «speaker» de la Chambre des représentants, en remplacement de la démocrate Nancy Pelosi.

Le républicain de 57 ans a assuré bénéficier du soutien de son parti ainsi que de Donald Trump pour prendre la tête de la Chambre des représentants, alors que le Grand Old Party est donné favori par les sondages du scrutin mardi lors duquel l'ensemble des 435 sièges de la chambre basse sont remis en jeu.

Sept ans après avoir échoué - de peu - à devenir président de la Chambre des représentants, l'élu de Californie, tiendrait alors sa revanche grâce à ses efforts pour courtiser Donald Trump et ses fidèles.

Dans cette interview sur CNN, le républicain a également rappelé que son parti comptait lutter prioritairement contre l'inflation et l'immigration. (ats/jch)

Voilà ce qu'on entend quand on chante et qu'on monte sur scène

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des Pakistanais en colère nous ont (encore) confondus avec la Suède
Au Pakistan, un mouvement de colère s'est créé après qu'un extrémiste de droite ait brûlé un Coran en Suède. En conséquence, ils ont mis le feu à un drapeau... suisse.

Samedi 21 janvier, un extrémiste de droit dano-suédois, qui a pour habitude d’insulter les musulmans, s’est mis en scène en train de brûler un coran devant l’ambassade turque de Stockholm. Le Premier ministre suédois a déploré le lendemain un « acte profondément irrespectueux ». L’extrémiste de droite Rasmus Paludan a brûlé un exemplaire du Coran dans le but de dénoncer les négociations suédoises avec la Turquie sur l’OTAN.

L’article