DE | FR

Xi Jinping se jette des fleurs dans une nouvelle résolution historique

Le Parti communiste chinois (PCC) vient d'adopter la troisième résolution de son histoire. Sans surprise, le texte - pas franchement modeste - est tout à la gloire du président Xi Jinping.
11.11.2021, 16:2611.11.2021, 16:38

Le PCC n'a pas l'habitude de faire dans la dentelle. Alors forcément, quand il s'agit d'adopter la troisième résolution de son histoire, le parti devait choisir ses mots.

Le texte, rendu public jeudi par l'agence de presse officielle de Chine, annonce pompeusement que le PCC a écrit «l'épopée la plus magnifique de l'histoire de la nation chinoise sur des millénaires».

Xi Jinping s'érige en icône

Outre consacrer «les grandes réussites» du mouvement (qui a été fondé en 1921), Xi Jinping a profité de cette résolution pour se présenter en héritier incontestable du régime.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2012, «le socialisme à la chinoise est entré dans une nouvelle ère», selon un extrait de la résolution diffusé par l'agence de presse officielle.

La «pensée» du président chinois «est la quintessence de la culture et de l'âme chinoises», poursuit le texte. La présence de Xi Jinping au «coeur» du parti au pouvoir «est d'une importance décisive (...) pour promouvoir le processus historique du grand renouveau de la nation chinoise». Rien que ça.

Xi Jinping est souvent qualifié de plus puissant dirigeant chinois depuis le fondateur du régime, Mao Tsé-toung (1949-76). A l'instar de celle de Mao, sa «pensée» a également été inscrite dans la constitution.

C'est la troisième résolution de l'histoire du PCC

Durant son siècle d'existence, le PCC n'avait jusqu'à présent adopté que deux résolutions sur son histoire:

  • 1945: la première avait renforcé l'autorité de Mao Tsé-toung quatre ans avant l'arrivée au pouvoir des communistes.
  • 1981: la deuxième avait donné à Deng Xiaoping, au moment où il lançait les réformes économiques, l'occasion de tourner la page du maoïsme, en reconnaissant les «erreurs» du grand timonier.

Chaque résolution a eu lieu avant l'ouverture d'une nouvelle page politique. En faisant adopter ce troisième texte, Xi Jinping met ses pas dans ceux de ses deux prédécesseurs, afin de mieux ouvrir une nouvelle page à son nom.

La montée en puissance de Xi

Le président chinois n'a cessé de prendre du pouvoir depuis son accession au poste de secrétaire général du PCC en 2012. Son ascension s'est accompagnée d'un tour de vis envers toute forme de contestation.

En 2013, il est devenu président de la République populaire de Chine.

En 2018, il a fait modifier la constitution pour pouvoir rester à la tête du pays au-delà de la limite de deux mandats.

Et ce n'est pas prêt de s'arrêter

Il ne fait guère de doute que Xi Jinping sera reconduit à l'automne 2022 pour un troisième mandat (du jamais vu depuis la fin de l'ère Mao), même s'il vient d'atteindre l'âge limite de 68 ans traditionnellement imposé aux dirigeants chinois. Plusieurs d'entre eux devraient en revanche prendre leur retraite, dont le Premier ministre Li Keqiang.

Une nouvelle équipe dirigeante entrera en fonction l'an prochain, lors du prochain Congrès. Le pouvoir de Xi Jinping pourrait s'en retrouver renforcé. En effet, le comité permanent du Bureau politique du Parti pourrait passer de sept à cinq membres.

Selon le politologue dissident Wu Qiang, cela «accroîtrait encore l'autorité de Xi» au sein de ce cénacle qui détient la réalité du pouvoir. (ats/mbr)

Rien à voir, mais voici un trou.

1 / 12
Plus d'images du trou qui a paralysé le trafic ferroviaire
source: twitter
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

«Maman?» Jacinda Ardern interrompue par sa fille en direct sur Facebook

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
Le terroriste néo-nazi Anders Breivik est toujours aussi dangereux
Le terroriste Anders Behring Breivik, dix ans après le pire massacre commis en Norvège, a plaidé pour sa libération. Mais le témoignage-clé d'un psychiatre a sapé ses chances d'une libération anticipée

Les probabilités d'une libération étaient déjà jugées minces, pour le néo-nazi Anders Behring Breivik, l'auteur d'un massacre qui avait fait 77 victimes en 2011. Elles se sont encore amenuisées mercredi avec le témoignage d'une psychiatre. Celle-ci l'a présenté comme toujours aussi dangereux.

L’article