DE | FR

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Des femmes des services de l'armée russe défilent lors d'une répétition générale pour le défilé militaire du jour de la Victoire, qui a lieu le 9 mai sur la place Rouge à Moscou, en Russie.
Des femmes des services de l'armée russe défilent lors d'une répétition générale pour le défilé militaire du jour de la Victoire, qui a lieu le 9 mai sur la place Rouge à Moscou, en Russie.Image: sda
Pendant cette journée de commémoration, le président russe Vladimir Poutine va prononcer un discours très attendu.
09.05.2022, 05:4609.05.2022, 09:45

Moscou exhibe lundi son armée pour célébrer la victoire sur l'Allemagne nazie en 1945, une démonstration de force afin de galvaniser ses troupes à la peine en Ukraine.

Le président russe Vladimir Poutine aura l'occasion d'envoyer de nouveaux avertissements après avoir plusieurs fois brandi la menace nucléaire. Selon le ministère russe de la défense, l'«avion de l'apocalypse», un Iliouchine Il-80 conçu pour permettre au président russe de continuer à piloter le pays depuis les airs en cas de guerre nucléaire, survolera la place Rouge.

Plusieurs armes pouvant tirer des missiles nucléaires défileront également. Des parachutistes ayant participé à l'offensive en Ukraine devraient également être présents, selon l'agence d'Etat TASS.

Vladimir Poutine a multiplié dimanche les comparaisons entre la seconde guerre mondiale et le conflit en Ukraine dans ses vœux du 8 mai, assurant notamment que:

«Comme en 1945, la victoire sera à nous»

«Le mal est de retour»

De son côté, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé son homologue russe d'avoir «oublié tout ce qui était important pour les vainqueurs» de 1945:

«Le mal est de retour en Europe, dans un uniforme différent, sous des slogans différents, mais avec le même objectif»

Il a fustigé dans un message vidéo dimanche soir «de violents bombardements» dans plusieurs régions ukrainiennes, dont un ayant entraîné la mort de «60 civils» samedi dans une école de Bilogorivka, dans la région de Lougansk, «comme si ce n'était pas le 8 mai aujourd'hui, comme si demain n'était pas le 9, alors que le maître mot devrait être la paix pour tous les gens normaux».

Après plus de deux mois d'offensive, la Russie n'a jusqu'à présent pu revendiquer le contrôle complet que d'une ville d'importance, Kherson (sud). Son assaut militaire, que nombre d'experts prédisaient comme fulgurante, a été marqué par des déconvenues, notamment logistiques.

Après avoir échoué aux portes de Kiev, l'état-major russe a dû revoir ses objectifs à la baisse en resserrant l'offensive sur l'est et le sud du pays. (ats/jch)

Un peu d'humour avec World of watson: si on était honnêtes au premier date Tinder

Plus d'articles récents sur la guerre en Ukraine

Meurtre, torture, vol: l'Ukraine recherche 10 criminels de guerre

Link zum Artikel

«Plan Marshall 2.0»: voici comment reconstruire l'Ukraine après la guerre

Link zum Artikel

Voici 13 images de Pâques «célébrée» en Ukraine en pleine guerre

Link zum Artikel

«Pour la Russie, cette guerre est un suicide économique»

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un dirigeant afghan promet de bonnes nouvelles sur l'éducation des filles
Le ministre de l'Intérieur annonce que l'Afghanistan travaille sur un «mécanisme» qui permettrait la réouverture des établissements secondaires aux écolières.

Le ministre afghan de l'Intérieur Sirajuddin Haqqani, nommé par les talibans, a promis lundi de «très bonnes nouvelles» pour «très bientôt» au sujet d'un retour des filles dans les écoles secondaires en Afghanistan. Il s'exprimait dans une rare interview avec la chaîne américaine CNN International.

L’article