DE | FR
Présidentielle 2022

En France voisine, Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont aussi en tête

Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont donnés vainqueurs du premier tour de la présidentielle par les sondages.
Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont donnés vainqueurs du premier tour de la présidentielle par les sondages.Image: sda
Et pourtant, il y a cinq ans, Marine Le Pen était arrivée en tête dans cinq des six départements frontaliers, sauf en Haute-Savoie. Macron était alors deuxième.
11.04.2022, 04:1311.04.2022, 08:42

Emmanuel Macron et Marine Le Pen arrivent aux deux premières places dans tous les départements limitrophes de la Suisse. Le président sortant l'emporte dans quatre départements, la candidate du Rassemblement national (RN) dans les deux autres.

Le chef de l'Etat devance sa rivale en Haute-Savoie, dans le Haut-Rhin, le Doubs et l'Ain, selon les chiffres diffusés par le ministère de l'intérieur:

  • Dans ces quatre départements, son score oscille entre 27,55% et 30,53%. Celui de Marine Le Pen va de 20,54% à 27,77%;
  • Dans le Territoire de Belfort et le Jura, c'est la candidate d'extrême droite qui arrive en tête, avec respectivement 27,37% et 26,29% des voix;
  • Emmanuel Macron y recueille 24,07% et 24,88% des voix.

Dans l'ensemble de la région, Jean-Luc Mélenchon se classe troisième, avec un score compris entre 17% et 21% des voix. Eric Zemmour est quatrième (6,65% à 8%). (ats/jch)

Avant le premier tour: Jean Lassalle pète un plomb et insulte un journaliste

Présidentielle: tout savoir sur le premier tour!

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les séparatistes prorusses annoncent s'être emparé d'une ville-clé
Tandis que les forces russes intensifient l'offensive dans le Donbass, les forces séparatistes prorusses viennent de revendiquer la prise de Lyman, une localité-clé.

L'annonce a été faite via Telegram, par l'état-major de l'autoproclamée «république» séparatiste prorusse de Donetsk: selon lui, les forces séparatistes ont «pris le contrôle complet» de Lyman avec «l'appui» des forces armées russes. Ni l'armée russe, ni l'armée ukrainienne, n'ont immédiatement commenté cette information, que l'AFP n'a pu vérifier de source indépendante.

L’article