DE | FR
Image: Shutterstock
Présidentielle 2022

Comment Eric Zemmour tente de manipuler Wikipédia (et Facebook)

Dans son livre «Au cœur du Z», le journaliste Vincent Bresson raconte son infiltration au sein des équipes du candidat à la présidentielle. L'occasion de découvrir comment les soutiens d'Eric Zemmour mènent une guerre numérique sur Wikipédia et Facebook.
18.02.2022, 18:5820.02.2022, 19:23
Suivez-moi

«Zemmouriser» Wikipédia. Voici l'objectif secrètement affiché par le groupe de WikiZédia que Vincent Bresson a pu intégrer dans le cadre de son livre «Au cœur du Z». Entre septembre 2021 et janvier 2022, le journaliste français a infiltré les soutiens du candidat d'extrême droite pour raconter leurs méthodes.

Après avoir dû contacter une certaine @Choucroutegourmande sur la messagerie sécurisée Telegram, Vincent Bresson est accepté dans le groupe secret. Il raconte:

«Une fois de plus, personne ne vérifie mon identité. Et là, c’est vertigineux: j’ai désormais accès à des stratégies et à des tactiques officieuses, non assumées publiquement»
Vincent Bresson dans les extraits de son livre dévoilés par Le Monde

Le journaliste découvre notamment les techniques utilisées par les équipes d'Eric Zemmour pour tenter d’influencer le contenu de sa page Wikipédia. Un enjeu plus important qu'il n'y parait, celle-ci était la plus consultée en France en 2021 avec 5,2 millions de vues, devant celles de la Reine d'Angleterre et de Cristiano Ronaldo.

Une guerre souterraine pour contrôler Wikipédia

«Pour gagner en crédibilité et imposer ses choix éditoriaux, il ne faut pas paraître orienté», explique notamment Gabriel, un militant cité dans l'ouvrage. Pour cela, il faut se livrer à un véritable travail d'équilibriste afin de se s'appuyer sur des sources crédibles pour faire accepter ses modifications partisanes aux autres membres de la communauté Wikipédia, normalement très à cheval sur la neutralité.

«Il s’agit d’un lobbying numérique qui s’évertue à contourner les règles imposées par Wikipédia»
Vincent Bresson dans les extraits de son livre

Cette guerre de l'édition est coordonnée par un certain Samuel Lafont, qui n'est autre que le responsable de la stratégie numérique de la campagne d’Eric Zemmour. Selon ses propres dires, il a mis en place une «machine de guerre incroyable» pour participer à la victoire du candidat d'extrême droite.

«Si Zemmour remonte si régulièrement en tendance Twitter, si sa campagne en ligne connaît un tel succès, c’est notamment grâce à son travail»
Vincent Bresson

Et parmi les membres de ce commando digital, on retrouve des membres reconnus de Wikipédia comme un certain Gabriel, alias Cheep, qui comptabilise plus de 169 000 contributions en 15 ans. «Il s’agit donc d’un utilisateur extrêmement expérimenté, que la communauté nomme Autopatrolled 35, c’est-à-dire dont les modifications sur les pages sont considérées comme vérifiées automatiquement», précise le journaliste.

Cette ancienneté lui permet également de se tirer de mauvais pas, comme lorsque, sur la page d'Eric Zemmour, il ajoute un photo du Maréchal Pétain et écrit en légende que sa «responsabilité dans la Shoah en France est sujette à débat». La fausse affirmation est rapidement bloquée par un autre contributeur, mais Cheep tente de l'imposer en force.

Face aux reproches des autres membres de la communauté, Cheep réussit à s'en tirer sans sanction en invoquant la bonne foi. Sa contribution, elle, sera tout de même bloquée. Cette fois-ci.

Facebook est aussi visé

Wikipédia n'est pas le seul endroit où les militants de Zemmour sont actifs. Dans son livre, Vincent Bresson détaille également les tactiques développées par le commando sur Facebook. «La stratégie que l’équipe de Zemmour veut mettre en place est d’investir le plus de groupes Facebook possible sur tous les thèmes et de publier sur ces groupes, commenter les publications avec du contenu sur Zemmour», affirme Yann, le responsable des actions Facebook.

Vincent Bresson reçoit donc des consignes claires pour aider à faire gagner le candidat: poster massivement, faire des copier-coller avec les contenus partagés sur «J’agis pour Zemmour» et publier le même post sur vingt groupes. «Et si on finit par se faire virer d’un groupe?», demande le journaliste.

«Vous me le dites, et je vous en envoie un autre»
Yann, responsable des actions Facebook pour Eric Zemmour

Vous vous souvenez du doigt d'honneur de Zemmour? On vous raconte son origine:

Plus d'articles sur Eric Zemmour

Zemmour veut barricader l'Europe: «Les murs ne vont rien arranger, bien au contraire»

Link zum Artikel

Les murs anti-migrants se multiplient: le point en 7 exemples

Link zum Artikel

«Je vais vous hacher menu»: le débat Zemmour-Mélenchon en 10 punchlines

Link zum Artikel

Zemmour a sa version perso de la famille traditionnelle

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
24 caricatures qui dénoncent l'horreur de la guerre menée par Poutine
Les événements difficiles de la guerre en Ukraine inspirent les caricaturistes.

(oli)

L’article