DE | FR
Image: Montage watson
Présidentielle 2022

Et maintenant, que va devenir Zemmour? 4 scénarios possibles

Eric Zemmour n'aura de loin pas atteint son objectif: se qualifier pour le second tour de la présidentielle à la place de Marine Le Pen. Que va faire maintenant le polémiste devenu homme politique? Se lancer aux législatives? Ecrire? Scénarios.
12.04.2022, 16:2614.04.2022, 08:36
Suivez-moi

Il a été la surprise de cette présidentielle. Laissant longtemps planer le doute, Eric Zemmour a choisi de se lancer dans l'arène politique en se présentant à la fonction suprême, dans le but de réunir les droites et de sauver la France. Problème: sa prédiction d'un grand rassemblement patriote derrière sa candidature ne s'est pas produite et Marine Le Pen, qu'il estimait destinée à mourir politiquement, s'est qualifiée au second tour, plus forte que jamais. L'ex-éditorialiste-star se prépare-t-il alors à devenir, déjà, un ex-politicien?

Il se présente aux législatives

Deux mois après les présidentielles, les Français sont invités à choisir leurs représentants à l'Assemblée nationale, l'une des deux chambres du pouvoir législatif. Eric Zemmour a confirmé, le soir du premier tour, vouloir continuer son action politique quoi qu'il arrive. «Je vous dirai très vite la forme que [celle-ci] prendra», a-t-il ajouté. Et il avait déjà assuré cinq jours plus tôt sur France 2 que s’il ne parvenait pas à être élu à l’Elysée, il serait candidat aux législatives.

Bien qu'on sache à quel point les promesses de ce genre peuvent être amendées – voire abandonnées – par la suite, il est très probable qu'Eric Zemmour joue un rôle déterminant dans la participation de son mouvement Reconquête! à ses élections. Jusqu'à en être la tête de liste et briguer ainsi un mandat de député?

Selon, le politologue Olivier Rouquan, oui-da: «Il va tenter de se présenter aux élections législatives et avec ses ressources, il va pouvoir se faire une place dans plusieurs circonscriptions», déclare-t-il à RTL. Mais attention, avertit le spécialiste, il y a trois défis qui se poseraient pour le candidat:

  1. «Il y aura toujours dans la tête des Français les succès et les échecs des candidats à l'élection présidentielle».
  2. Point encore plus important, l'ancrage local de Reconquête! reste à voir. Pour l'instant, il est inexistant.
  3. «Deux candidats d'extrême droite au premier tour des législatives, cela réduit fortement les chances de victoire.» L'autre candidat étant... Marine Le Pen, qui prendra une partie importante des voix si elle fait bonne impression pendant ce second tour (qu'elle soit élue ou pas).

Ainsi, une victoire de Zemmour aux législatives est incertaine. C'est pourquoi une autre hypothèse n'est pas à exclure: celle selon laquelle il resterait leader de son parti tout en déléguant le rôle de tête de liste à l'une des personnalités politiques influentes qui l'ont rejoint (Marion Maréchal, Philippe de Villiers, Jean-Frédéric Poisson...) ou vont peut-être le rejoindre (Eric Ciotti, Laurent Wauquier, François-Xavier Bellamy...). Voir justement le prochain point.

Il préside un grand parti de droite et écrit des livres

C'est qu'au-delà de la simple question – qu'il faudra trancher très vite – des élections législatives, Eric Zemmour pourrait continuer à être crédible comme patron – ou l'un des patrons – de la droite identitaire ou souverainiste en tant que théoricien plutôt qu'en tant qu'élu potentiel. En clair, Zemmour continuerait à écrire des livres, à préparer le terrain culturel de ses espoirs politiques. Tout en gardant un poste à responsabilité au sein de Reconquête! et un objectif de candidature pour les élections présidentielles 2027.

Il ne faut pas oublier que le mouvement qu'il a co-fondé est peut-être actuellement le plus grand de France en nombre d'adhérents (plus de 100 000 adhérents revendiqués en février 2022), ou alors le deuxième, derrière Les Républicains (150 000 membres au moment du congrès pour désigner leur candidat à la présidentielle). S'il arrive à se bâtir une base d'élus et de relais locaux, il est amené à compter dans la paysage politique français des prochaines années.

Il se contente d'écrire des livres

Mais les choses pourraient être encore plus simples. Après tout, Zemmour est un auteur de best-sellers, dont Le Suicide français en 2014 qui s'était écoulé à quelque 400 0000 exemplaires et La France n'a pas dit son dernier mot, en 2021, vendu à plus de 250 000 exemplaires (ce qui en fait également un succès éditorial). Il n'y a pas de raison que l'essayiste s'en arrête là. Lui-même l'a confirmé à la presse dernièrement:

«Je pense que j’écrirai un livre. J’ai beaucoup appris, compris sur les médias, la démocratie, la vie politique. Pas toujours en bien… J’aurai beaucoup de choses à dire»
Eric Zemmour, candidat malheureux à l'élection présidentielleLe Parisien

Toute la question est de savoir si la drogue dure du discours politique – disons électoral pour être plus précis – agira sur lui jusqu'à l'empêcher de s'en tenir à un rôle d'intellectuel et d'écrivain. Une fois qu'on y touche, pas facile d'arrêter...

Il redevient éditorialiste

C'est le moins probable des scénarios: un retour à l'antenne. Bien que ce soit à la télévision que l'ancien journaliste s'est fait connaître par un très large public (donnée qui rend justement cet hypothétique come-back possible), un revirement de statut entre l'acteur politique et le commentateur aurait quelque chose d'incompréhensible et de faux.

Selon BFM TV, «l'ancien journaliste aurait déjà exclu un retour en tant que commentateur politique à la télévision, comme il le faisait auparavant sur CNews ou Paris Première.» Mais attention: cela ne l'empêchera pas, en tant que politicien, d'intervenir fréquemment dans les médias, les audiences étant ce qu'elles sont. Reste cette question: Zemmour continuera-t-il désormais de fasciner et d'énerver comme avant?

Nouvelles inondations en Australie mercredi 30 mars 2022

1 / 13
Nouvelles inondations en Australie mercredi 30 mars 2022
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Boris Johnson en visite à Kiev

Présidentielle: tout savoir sur le premier tour!

1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Amnesty alerte sur la «hausse inquiétante» des peines de mort en 2021
Lors de son bilan annuel, l'ONG explique avoir enregistré plusieurs centaines d'exécutions dans le monde. Trois pays sont concernés par cette évolution, dont deux du Moyen-Orient.

Les peines de mort ont enregistré une «hausse inquiétante» dans le monde en 2021 avec l'assouplissement des restrictions liées au Covid-19, a alerté mardi Amnesty International dans son bilan annuel. Elle a relevé des dégradations en Iran, Arabie Saoudite et Birmanie.

L’article