International
Présidentielle 2022

Macron «fraudeur»: les complotistes se déchaînent

French President Emmanuel Macron thumbs up after reports of his reelection Sunday, April 24, 2022 in Paris. French President Emmanuel Macron appeared to comfortably win reelection Sunday in a runoff,  ...
Emmanuel Macron, le soir de sa victoire. Paris, 24 avril 2022.Image: AP
Présidentielle 2022

Macron «fraudeur»: les complotistes se déchaînent

Réélu dimanche président de la République, Emmanuel Macron fait face à des rumeurs et accusations de fraude. Ou quand le complotisme à l'américaine s'invite en France.
28.04.2022, 06:0928.04.2022, 08:50
Plus de «International»

La Fraude, avec un grand «F». Cet incontournable du conspirationnisme n’a pas épargné l’élection présidentielle française. La figure du vainqueur, Emmanuel Macron, «l’ami des riches et des labos», est pour beaucoup dans ces soupçons de fraude accueillant sa victoire comme le crucifix tendu face au démon.

Le quotidien français Le Monde a fait la tournée des tweets et autres réactions mettant en cause les résultats du second tour de la présidentielle française qui s’est tenu dimanche. Il suffit d’un rien pour allumer le bûcher des rumeurs. Une bourde de France 2 a servi d’appât bien involontaire à la complosphère.

Dimanche aux alentours de 21h10, la chaîne publique affiche les scores non définitifs des deux finalistes, Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Surprise, sur l’écran, la candidate du Rassemblement national est créditée de 14,4 millions de votes, contre 14,2 millions pour le président sortant, soit 200 000 de moins que son opposante.

Une sénatrice américaine: «Macron a volé l'élection»

Jointe par Le Monde, France Télévisions reconnaît s’être prise les pieds dans les fils informatiques: «Il s’agit d’un bug purement technique, on a affiché de mauvais chiffres.» Autrement dit, des chiffres contraires à ceux qui lui avaient été transmis par le ministère de l’Intérieur. La réalité est la suivante: le résultat final de ce second tour sera de 18,7 millions de voix pour Emmanuel Macron et de 13,2 millions de voix pour Marine Le Pen. Jamais, donc, au cours de la soirée de dimanche, la candidate RN n’a atteint les 14,4 millions de voix.

Mais le «bug» en question est une aubaine pour les complotistes, qui dégainent aussitôt, comme ici:

Ou encore ici:

Aux Etats-Unis, une élue trumpiste, Wendy Rogers, sénatrice de l’Arizona, s'est invitée dans le concert complotiste. «Macron a volé l’élection. Creusez plus en profondeur, camarades patriotes français!», a-t-elle lâché lundi. Le message de cette personnalité américaine est repris en France comme parole de vérité:

Plus tôt, Marine Le Pen avait pourtant reconnu l’élection de son adversaire. Pas de paix civile sans reconnaissance de sa défaite par le vaincu. Cette figure imposée de la démocratie contribue à la légitimité du vainqueur. D’où le travail de sape des colporteurs de rumeurs de fraude, pour faire accroire qu’il y a eu «tricherie», synonyme d’exercice illégitime du pouvoir. Pendant des mois, ce fut là le jeu dangereux de Donald Trump à l'égard de Joe Biden, son successeur.

En France, en 2021 déjà, alors que la campagne présidentielle était lancée, le candidat à la présidence de la République Nicolas Dupont-Aignan et son allié Florian Philippot, tous deux antivax par opportunisme, agitaient le chiffon rouge de la «fraude». Le premier condamnait d’avance une élection «truquée de A à Z». Le second criait sur Twitter à la «fraude et tricherie en marche», rappelle Le Monde:

Problème pour Emmanuel Macron: il ne suffit pas de battre en brèche les accusations de fraude, encore faut-il être accepté comme le président des Français. Or beaucoup, à l'extrême droite comme à l'extrême gauche, non seulement ne se reconnaissent pas dans cet homme, mais lui contestent le droit d'incarner la fonction. Bref, ils le considèrent illégitime.

Déçus des élections, les étudiants bloquent la Sorbonne
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
Biden est contre la «reconnaissance unilatérale» d'un Etat palestinien
Suite à l'attentat perpétré par le Hamas contre Israël le 7 octobre, l'Etat hébreu a riposté et mène une attaque brutale contre Gaza où se cachent les terroristes. Voici les dernières infos.
L’article