DE | FR
epa09062359 Protesters gather near the the Hennepin County Government Center as jury selection was to begin in the trial of former officer Derek Chauvin in the killing of George Floyd, Minnesota, USA, 08 March 2021. Jury selection was delayed to 09 March. Opening statements in the trial is expected to be on 29 March. EPA/CRAIG LASSIG

Image: EPA

Le jury est enfin constitué dans l'affaire George Floyd

Douze jurés et trois remplaçants ont été sélectionnés. Le procès du policier américain Derek Chauvin, accusé d'avoir provoqué la mort de George Floyd, peut commencer.



Ce ne fut pas un long fleuve tranquille, car l'affaire est extrêmement sensible, aux Etats-Unis. Les douze membres du jury sont désormais sélectionnés pour la tenue du procès de Derek Chauvin, un policier blanc accusé d’avoir tué George Floyd, un citoyen noir américain. Ils vont devoir se prononcer sur la culpabilité ou non de l'officier. Retour sur un procès hors norme.

Le processus de sélection de ce jury

En Amérique, ce procès est vu comme un test pour le système judiciaire du pays, après l'immense mobilisation contre le racisme et les violences policières qui ont suivi la mort de George Floyd. Il fut donc très important de sélectionner un jury le plus impartial possible, surtout au vu de la médiatisation gigantesque de l'affaire, depuis le mois de mai 2020.

La procédure américaine veut que les jurés soient tirés au sort. L'impartialité est cruciale, mais dans ce contexte, cela s'est révélé être un véritable parcours du combattant. Pendant deux semaines, les personnes tirées au sort ont été soumises à une avalanche de questions, enfermées au 18e étage d'une tour fermée au public, entourées de mesures de sécurité exceptionnelles. Au final, une centaine de citoyens ont été écartés et ce sont douze jurés et trois remplaçants qui ont été retenus, dont quatre personnes noires et deux personnes métisses.

Les débats de fond, qui seront scrutés avec attention aux États-Unis, mais également dans le monde entier, commenceront lundi prochain. Le procès devrait durer trois ou quatre semaines. A son issue, les jurés se retireront pour délibérer sur les trois chefs d'inculpation retenus contre Derek Chauvin, dont meurtre et homicide involontaire.

Plus d'articles «Actu»

Un parc éolien va pouvoir pousser en terres vaudoises, une première

Link zum Artikel

Face au Covid, une Suisse à deux vitesses se profile dès cet été

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel

Les 6 questions posées par le duel Rochebin/«Le Temps»

Link zum Artikel

Face aux accusations, Cuomo perd un «dernier espoir»: Joe Biden

Le président américain a estimé mardi 16 mars que le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, devrait démissionner si les accusations de harcèlement sexuel le visant étaient confirmées.

«Oui». C'est la réponse de Joe Biden lorsque George Stephanopoulos de ABC News, lui demande si Andrew Cuomo devait démissionner si l’enquête confirme les accusations de harcèlement sexuel le visant. Trois lettres qui sonne le glas pour le gouverneur de New York, qui perd un «dernier espoir».

Non seulement le nombre de victimes alléguées augmente, mais presque tous les démocrates influents de l’état ou de Washington entonnent le même refrain: Cuomo doit démissionner. Parmi les rares élus …

Lire l’article
Link zum Artikel