DE | FR

Racisme anti-Noirs: Les Etats-Unis appellent l'ONU à l'aide

Le secrétaire d'Etat Antony Blinken a proposé à deux rapporteurs de l'Organisation des nations unies (ONU) d'analyser l'état du racisme et des violences policières contre la population noire aux Etats-Unis.
15.07.2021, 07:5715.07.2021, 15:24

Le gouvernement américain a invité des experts de l'ONU à examiner le bilan des Etats-Unis en matière de racisme envers les Noirs. Il a appelé les autres Etats-membres à participer à «cet effort de lutte contre le racisme, la discrimination et la xénophobie».

Les violences policières également examinées

Le chef de la diplomatie américaine a donc invité aux Etats-Unis deux rapporteurs spéciaux de l'ONU, spécialistes des formes contemporaines de racisme et des problématiques visant les minorités:

«Les nations responsables ne doivent pas essayer d'éviter l'évaluation de leur bilan en matière des droits fondamentaux, elles doivent au contraire les solliciter dans l'intention de s'améliorer»

Le secrétaire d'Etat Antony Blinken a salué la création, par le Conseil des droits de l'homme des Nations unies, d'un groupe d'experts chargé d'examiner les violences policières contre des «personnes d'ascendance africaine» commises dans le monde.

L'anti-Trump

Cette prise de position contraste fortement avec la posture adoptée par l'ancien président Donald Trump et ses alliés face aux manifestations géantes qui ont secoué les Etats-Unis après le meurtre de George Floyd.

Niant l'existence d'un racisme systémique aux Etats-Unis, Donald Trump a imputé les violences commises par la police à des «pommes pourries» et refusé toute critique sur l'histoire du pays.

(ats)

Affaire Floyd: le soulagement aux Etats-Unis, en images

1 / 12
Affaire Floyd: le soulagement aux Etats-Unis, en images
source: sda / craig lassig
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Dans le coeur d'une femme noire

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ces chiffres effrayants montrent la brutalité du massacre de Boutcha
Peu après l'invasion de l'Ukraine par la Russie fin février, la petite ville de Boutcha est devenue un enfer sur terre. Pendant un mois, des meurtres et des tortures ont été perpétrés dans la banlieue de Kiev. Après quatre mois d'enquête, de nouveaux chiffres effrayants sont désormais disponibles.

Autrefois, c'était une petite ville de banlieue calme et inconnue près de la capitale ukrainienne: Boutcha. Mais depuis le mois d'avril 2022, ce nom est tristement devenu célèbre. En effet, les photos prises après le départ des Russes ont fait le tour du monde: des cadavres gisant au milieu de la rue, parfois avec les mains encore attachées.

L’article