DE | FR
Image: sda

Elizabeth vole la vedette (pour quelques heures) à Meghan et Harry

Alors que les fans de la «Royal family» attendent avec impatience l'interview du Prince Harry et de sa femme Meghan, la reine s'est adressée en direct aux 54 nations du Commonwealth. Au programme? Unité familiale et Covid.
07.03.2021, 19:4208.03.2021, 09:52
Suivez-moi

C'était une royale mise en bouche. La reine Elizabeth s'est adressée, hier, au monde entier (en tout cas aux 54 nations de «son» Commonwealth). Dans quelques heures, la rencontre de Meghan Markle et du prince Harry avec la célébrissime présentatrice américaine Oprah Winfrey sera diffusée. Une discussion qui devrait revenir sur les tensions entre le couple et la «Royal Family».

Par contre, dans le discours de la reine, nulle trace des tensions évoquées. En revanche, ce fut l'occasion de monter comme les membres les moins «flamboyants» de la famille sont bien unis et très actifs. Comme le soulignaient quelques commentateurs sur Twitter:

La monarque de 94 ans a donc profité de son discours pour rendre hommage à la façon dont les communautés de la famille des nations se sont rassemblées en réponse à la pandémie. L'émission a aussi mis en lumière les actions philanthropiques de la famille. On a donc pu voir:

  • Kate Middleton et le Prince William s'entretenant avec des membres du personnel médical, caritatif et bénévole de tout le Commonwealth.
  • Le Prince Charles, présenté comme champion de l'environnement, célébrant le travail essentiel effectué par les nations du Commonwealth pour lutter contre le changement climatique et protéger ses paysages uniques, ses environnements marins et sa biodiversité.
  • Sa femme Camilla discutant avec la présentatrice de télévision Clare Balding de l'importance des livres et de la lecture pour les enfants.
  • Sophie, la comtesse de Wessex, échangeant avec trois dames pour connaître leurs expériences de soutien à d'autres femmes et à leurs communautés.
«Nous sommes trois dans notre mariage»
Diana, en 1995

Si la famille royale montre son unité, l'entretien de cette nuit (aux Etats-Unis), pourrait résonner avec celui de la mère de Harry. Il y a 25 ans, Diana avait elle aussi accordé une interview-choc. Un an avant son divorce, elle s'était laissé aller à de nombreuses confidences, faisant notamment référence à la relation extra-conjugale de prince de Galles avec sa maîtresse Camilla Parker-Bowles.

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'Ukraine est la star du Festival de Cannes
L'Ukraine était dans tous les esprits pour la seconde journée de compétition, entre film posthume qui montre le pays sous les bombes, polémique sur la participation du Russe Kirill Serebrennikov et une patrouille aérienne jugée «traumatisante».

Ce sont des images récentes de la vie à Marioupol, assiégée par les Russes, que les festivaliers ont découvert jeudi sur grand écran lors d'une séance spéciale de «Mariupolis 2», du Lituanien Mantas Kvedaravicius. Le réalisateur a été tué fin mars en Ukraine, à l'âge de 45 ans. Il tentait de quitter la ville-martyre, devenue un symbole de la résistance ukrainienne.

L’article