DE | FR

Boris Johnson aurait laissé mourir «des dizaines de milliers de personnes»

Image: Keystone/Shutterstock
L'ex-conseiller de Boris Johnson a étrillé mercredi sa gestion de la pandémie et les accusations sont lourdes: «Des dizaines de milliers de personnes sont mortes inutilement».
26.05.2021, 16:2126.05.2021, 17:54

Dominic Cummings a dépeint un tableau affligeant du pouvoir politique britannique. Lors d'une audition devant une commission parlementaire, le controversé stratège politique a affirmé que la haute administration n'était pas préparée pour faire face à la pandémie. Voici ce qu'il reproche au premier ministre Boris Johnson:

  • Le chef d'Etat voyait le Covid-19 comme une «histoire pour se faire peur», une «grippe porcine».
  • Il avait envisagé de se faire infecter en direct à la télévision pour montrer qu'il n'y avait «rien à craindre».
  • Jusqu'à mars 2020, il estimait que le véritable risque lié au virus était avant tout économique plutôt que sanitaire.

Cummings a également déclaré que «des dizaines de milliers de personnes sont mortes inutilement», tout en admettant qu'il aurait dû «tirer le signal d'alarme» plus tôt.

Ça faisait un moment que Cummings menaçait Johnson:

Effet limité

Interpellé au Parlement sur ces accusations, le premier ministre a déclaré prendre «la pleine responsabilité» de la gestion de la pandémie, décrivant cette crise comme «l'une des plus difficiles» traversées par le pays depuis longtemps et affirmant qu'il avait toujours suivi les conseils des scientifiques.

Abondamment critiqué pour ses atermoiements depuis le début de la pandémie, Boris Johnson surfe actuellement sur le succès de la campagne de vaccination. Pour cette raison, la portée des attaques de Dominic Cummings pourraient rester limitées dans l'opinion publique. (asi/ats)

3000 jeunes font la fête à Liverpool

1 / 7
3000 jeunes font la fête à Liverpool
source: ap pa / richard mccarthy
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Jérusalem: 7 blessés dans l'assaut d'un bus
Sept personnes ont été blessées, dont deux grièvement, dans une attaque armée contre un bus tôt dimanche dans le centre de Jérusalem, ont indiqué la police israélienne et les secouristes.

La Magen David Adom (MDA), l'équivalent israélien de la Croix-Rouge, a indiqué être intervenue après avoir reçu des informations faisant état de tirs contre un bus à Jérusalem près du tombeau de David.

L’article