DE | FR

Un journaliste russe fait une gaffe et une super-arme est détruite

Le Kremlin détenait l'un des engins militaires les plus meurtriers du monde. Dans sa surexcitation, un reporter russe a oublié un détail qui a littéralement tout fait exploser.
24.05.2022, 10:3724.05.2022, 11:06

C'était la boulette à éviter. Vendredi 20 mai, Aleksandr Kots, un reporter de guerre russe, a présenté aux spectateurs d'une chaîne télévisée le plus gros mortier du monde appartenant aux troupes de Vladimir Poutine.

Le gigantesque engin au doux nom de «2S4 Tiouplan», qui selon Forbes «n'a pas d'équivalent en service occidental», est notamment reconnu pour:

  • Sa capacité à détruire tout type de fortifications lourdes grâce à ses projectiles de 130 kilogrammes.
  • Son calibrage de pointe.
  • Sa portée de plus de dix kilomètres.
  • Sa cadence de tirs.

Le 2S4 Tioulpan est également décrit comme exceptionnel de par sa rareté depuis son déploiement au cours de la guerre froide. Dans le monde, seule une quarantaine de ces chars serait préservée aujourd'hui. Mais il faut désormais en comptabiliser un de moins.

Tour de force qui n’a pas fait long feu

Pointant fièrement vers la terreur de 30 tonnes, Aleksandr Kots a voulu montrer à ses téléspectateurs un tir du 2S4. Mais cela en semblant oublier que les Ukrainiens pouvaient, eux aussi, tomber sur son émission.

Comme l'a expliqué Forbes, il n'a pas fallu longtemps aux soldats de Kiev pour déterminer l'emplacement du 2S4 Tioulpan. Celui-ci se trouvait dans une importante zone industrielle à Roubijné, dans l’est de l’Ukraine. Dans les 24 heures ayant suivi la mise en ligne du reportage d'Aleksandr Kots, l'armée ukrainienne a publié une vidéo surprenante tournée par un drone qui survolait la zone en question.

Dans l’extrait partagé sur les réseaux sociaux, ce qui ressemble très fortement à un 2S4 Tioulpan s'est enflammé avant de subitement exploser en mille morceaux.

Les méthodes pour retrouver la zone ne sont pas bien connues des experts, même si Forbes penche davantage pour une géolocalisation du drone obtenue grâce aux images de l'émission de Kots. Ce qui est certain, c'est que le 2S4 Tioulpan est la première perte de mortier confirmée de la Russie. (mndl)

Ce correspondant à Kiev parle 6 langues et devient viral

Plus de sujets sur la Russie par ici...

Sans surprise, le parti de Poutine remporte les législatives

Link zum Artikel

Emprisonné, Alexeï Navalny se dit victime de «violence psychologique»

Link zum Artikel

La Russie va tourner le premier film dans l'espace

Link zum Artikel

La Russie menace de bloquer Youtube, 3 points pour comprendre

Link zum Artikel

La Russie «responsable» de l'assassinat d'un espion au Royaume-Uni

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'aéroport de Paris a perdu des «milliers» de valises et ce n'est qu'un avant-goût
Ce week-end, la difficulté de voyager en avion en Europe a été plus que manifeste à Roissy-Charles de Gaulle. Après des suppressions massives de vols dans l'aéroport parisien, des milliers de passagers ont vu leurs bagages disparaître.

Patience et nerfs solides sont désormais de mise quand on voyage depuis le plus grand aéroport parisien: Roissy-Charles de Gaulle. Depuis plusieurs jours, de nombreuses grèves ainsi que des pannes s'enchaînent, induisant des retards et parfois même des suppressions de vols. Jeudi, une partie des pompiers d'aéroport a cessé le travail. L'exploitant de l'infrastructure, ADP, a alors dû annuler 17% des vols. Plusieurs des familles qui souhaitaient partir une semaine avant le début des vacances scolaires se sont ainsi retrouvées coincées dans des files d'attente durant des heures.

L’article