International
Russie

Un drone attaque une base aérienne russe: trois morts

Un drone a attaqué une base des forces aériennes nucléaires stratégiques russes

Un incident s'est produit sur une base aérienne russe située à des centaines de kilomètres du front en Ukraine. Moscou annonce trois morts.
26.12.2022, 10:1826.12.2022, 12:35
Plus de «International»
Bombardiers stationnés à la base de l'armée de l'air russe «Engels-2» (archives).
Bombardiers stationnés à la base de l'armée de l'air russe «Engels-2» (archives).dr
Un article de
t-online

Trois soldats ont été tués lors d'une attaque de drone sur la base aérienne militaire d'Engels, dans le sud de la Russie, à des centaines de kilomètres de la frontière ukrainienne. Lundi, le ministère russe de la Défense a annoncé:

«Le 26 décembre à 1h35, heure de Moscou, la défense antiaérienne russe a abattu un drone ukrainien à basse altitude alors qu'il approchait de la base aérienne militaire d'Engels, dans la région de Saratov.»

Trois soldats auraient été tués par des chutes d'éclats. Ces informations n'ont pas pu être vérifiées pour l'heure de manière indépendante.

Selon des sources médiatiques, quatre autres personnes ont été blessées. Cette base est essentielle pour la guerre que le Kremlin mène contre l'Ukraine. En effet, des bombardiers stratégiques se sont stationnés à Engels et leurs missiles ont permis à la Russie de détruire les infrastructures énergétiques de l'Ukraine. L'aérodrome est, en outre, l'une des deux bases aériennes russes des forces nucléaires stratégiques. La ville située sur la Volga se trouve à plus de 500 kilomètres de la frontière ukrainienne.

Auparavant, les médias avaient fait état d'au moins une explosion sur la base. L'agence de presse RBC-Ukraine avait fait état de deux explosions. L'agence de presse russe Baza, citant des habitants de la ville d'Engels, a rapporté que des sirènes de protection aérienne avaient hurlé et qu'une explosion avait été entendue.

Pas de dommages aux infrastructures civiles

«Il n'y a absolument aucune menace pour les habitants», a annoncé Roman Busarqin, le gouverneur de la région, sur l'application de messagerie Telegram. Il a ajouté qu'il n'y avait pas non plus de dommages aux infrastructures civiles. Selon lui, les informations sur l'incident sont en cours d'examen par les forces de l'ordre.

Des vidéos et des images où l'on pourrait voir une explosion circulent sur les réseaux sociaux.

Des morts quelques semaines auparavant

Le 5 décembre, des explosions avaient déjà eu lieu dans deux aérodromes en Russie, dont la même base. Trois personnes auraient perdu la vie. La Russie a fait état d'attaques de drones et en a attribué la responsabilité à l'Ukraine.

Par le passé, Kiev a reconnu avoir attaqué plusieurs bases aériennes sur la péninsule de Crimée annexée par la Russie, mais n'a jamais revendiqué la responsabilité des frappes de drones à l'intérieur même des frontières russes. Pour l'heure, on ne sait pas qui est à l'origine de l'attaque même si les autorités russes pointent du doigt l'Ukraine.

Les Ukrainiens abattent un hélico très important pour la Russie
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici l'adversaire le plus dangereux pour l'armée israélienne
Israël et le Hezbollah se dirigent vers une guerre qu'ils ne veulent pas. Ce serait une guerre totalement différente pour les Israéliens de celle de Gaza, face au Hamas.

Les chefs du Hezbollah veulent forcer Israël à accepter un cessez-le-feu à Gaza, en intensifiant les attaques de roquettes. Selon ses propres indications, l'armée de Tsahal se prépare désormais à une invasion contre la milice terroriste au Liban. L'escalade pourrait détruire l'accord de statu quo non écrit entre Israël et le Hezbollah.

L’article