en partie ensoleillé
DE | FR
International
Russie

La véritable étendue des territoires conquis par la Russie en cartes

Le territoire conquis par la Russie en Ukraine (à gauche) comparé à l'Italie et à l'Allemagne. Les surfaces marquées sont toujours de la même taille.
Le territoire conquis par la Russie en Ukraine (à gauche) comparé à l'Italie et à l'Allemagne. Les surfaces marquées sont toujours de la même taille.graphique: via @kasparov63

Ces cartes montrent la véritable taille des conquêtes russes en Ukraine

Village après village, les troupes russes avancent dans l'est de l'Ukraine. Vingt pour cent du pays ont été conquis. Une comparaison avec les pays européens montre l'étendue des territoires désormais occupés.
05.06.2022, 11:31
Oliver Wietlisbach
Oliver Wietlisbach
Oliver Wietlisbach
Suivez-moi
Plus de «International»

Les troupes russes avancent à l'est au prix de lourdes pertes. Des voix s'élèvent déjà pour demander à l'Ukraine de céder des territoires à la Russie et de faire une offre de paix à Poutine. Plus la guerre d'agression russe durera, plus les Russes gagneront de territoires et plus les prix augmenteront chez nous, plus ces appels se feront entendre en Europe occidentale et aux Etats-Unis.

Mais de quelle superficie parlons-nous? Les Européens centraux - et les Américains encore plus - n'ont souvent qu'une idée très vague de la superficie lorsqu'il s'agit de l'Ukraine.

Les cartes suivantes montrent l'étendue du territoire actuellement contrôlé par la Russie par rapport aux pays européens.

Si l'on place l'Ukraine sur l'Europe centrale, le pays s'étendrait de Londres à Vienne et de Hambourg à Genève.

Si l'on place l'Ukraine sur l'Europe centrale, le pays s'étendrait de Londres à Vienne et de Hambourg à Genève.
Image

Le territoire conquis par la Russie par rapport à l'Europe centrale.

Image
graphique: watson (scale-a-tron)

Transposé à l'Europe centrale, le territoire occupé s'étend du Tessin à presque Berlin. Cela représente environ 800 kilomètres.

Image
graphique: watson

Le territoire conquis, si on le plaçait sur la Suisse et l'Autriche.

Image
graphique: watson

Les territoires sous contrôle russe ont une superficie d'environ 123 000 km2, soit exactement trois fois plus que la Suisse.

Image
graphique: via @kasparov63

Depuis l'annexion de la Crimée en 2014, la Russie a conquis en Ukraine assez exactement la superficie de la Suisse et de l'Autriche.

Image
graphique: via @kasparov63

Les gains territoriaux illégaux de la Russie correspondent à ceux de la République tchèque et de la Slovaquie.

Image
graphique: via @kasparov63

Ou la moitié de la superficie du Royaume-Uni...

Image
graphique: via @kasparov63

...respectivement 40% de l'Italie.

Image
graphique: via @kasparov63

Les territoires capturés jusqu'à présent pendant la guerre représenteraient environ un tiers de l'Allemagne...

Image
graphique: via @kasparov63

...ou la Slovénie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine et le Monténégro réunis.

Image
graphique: via @kasparov63

De telles comparaisons de surfaces sont impressionnantes, mais elles présentent un inconvénient majeur: du point de vue des Etats, la valeur d'une région ne se mesure pas en premier lieu à sa superficie, mais à des facteurs tels que les ressources minérales disponibles, la performance économique d'une région ou son importance stratégique - par exemple l'accès à la mer. Il ne faut pas non plus oublier les données culturelles et historiques.

En conclusion, la grande majorité des Ukrainiens ne sont pas prêts à céder la moindre parcelle de leur pays, même si cela signifie que la guerre doit durer encore longtemps. Récompenser l'agression russe par des gains territoriaux n'est tout simplement pas une option pour eux. L'histoire récente leur a appris que Poutine punit rigoureusement toute faiblesse.

«Des cessions de territoires à la Russie auraient peut-être un effet stabilisateur temporaire. Mais à plus long terme, elles ouvrent la porte à de nouvelles ambitions et interventions russes, comme nous l'avons vu depuis 2014 - l'occupation de la Crimée et du Donbas», explique Benno Zogg, expert en sécurité à l'EPFZ, dans une interview accordée à watson. La Russie se sentirait ainsi «confortée dans son chantage et sa conduite de la guerre», ajoute Zogg.

Cette manifestante antiguerre se fait agresser en Russie
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ivre, un SDF jette un unijambiste en chaise roulante sur une centenaire
Selon Paris-Normandie, l'agression a nécessité l'intervention de la brigade anticriminalité et la pauvre dame, âgée de 100 ans, a dû être transportée d'urgence à l'hôpital.

Nous sommes le 20 février 2024, quelque part sur le boulevard Pasteur, à Evreux, une commune située à environ cent kilomètres de Paris. Il est 16h15 lorsqu'un essaim d'agents de la brigade anticriminalité déboule non loin d'un supermarché Super U. Sur place, des badauds s'agglutinent et les pompiers s'affairent. Quelques minutes plus tôt, un sans-abri incontrôlable et passablement alcoolisé agressait une dame âgée de 100 ans, pour une raison que les autorités ignorent encore.

L’article