DE | FR

Les Américains oublient Gagarine, et les Russes n'apprécient pas

FILE - In this Friday, July 14, 1961 file photo, Major Yuri Gagarin, the Russian cosmonaut, smiles as he leaves Buckingham Palace in London, United Kingdom, after lunch with Queen Elizabeth II. He is visiting Britain in connection with the soviet exhibition in London. The successful one-orbit flight on April 12, 1961 made the 27-year-old Gagarin a national hero and cemented Soviet supremacy in space until the United States put a man on the moon more than eight years later. (AP Photo/Brian Calvert, File)
Yuri Gagarin

Image: sda

Le chef de l'agence spatiale russe a traité de salaud le département d'Etat américain, coupable de ne pas avoir mentionné le premier cosmonaute de l'histoire dans un message célébrant le vol dans l'espace.



Lundi 12 avril, c'était le 60e anniversaire du premier vol de Youri Gagarine, le premier homme dans l'espace. Cet événement est célébré par la Journée internationale du vol spatial habité. Pour l'occasion, le Département d'Etat américain a publié des messages sur les réseaux sociaux, en anglais et en russe. Petit problème: le nom de Gagarine n'y apparaissait pas.

La réaction n'a pas tardé. «Salauds», a lâché sur Twitter Dmitri Rogozine, le chef de l'agence spatiale russe. «Les superpuissances ne se comportent pas comme ça», a jouté ce nationaliste russe, habitué des déclarations à l'emporte-pièce ou injurieuses.

Culte populaire

Et ce n'est pas la première fois. L'année dernière, Rogozine s'était déjà indigné de l'absence de la mention de Gagarine dans un communiqué américain.

The monument of Yuri Gagarin, the first person who flew to space, in Moscow, Russia, Friday, Oct. 19, 2018. The monument built in 1980 also became a Moscow landmark. Gagarin's statue standing on a pedestal made to resemble a rocket exhaust is made of titanium. It's 42-meter (138-feet) high and weighs 12 tons (26,455 pounds). From a giant statue towering over Moscow to a more modest monument on the Sakhalin Island in the Pacific Ocean, dozens of memorials across Russia commemorate Yuri Gagarin, the cosmonaut who became the first person in space on April 12, 1961, 60 years ago. (AP Photo/Maxim Marmur)

Gagarine, version superman soviétique. Image: sda

La Russie a célébré avec une immense fierté le soixantième anniversaire du vol de Gagarine, objet d'un véritable culte populaire et symbole d'une importante victoire de Moscou sur le rival américain. (ats/asi)

Si l'espace vous intéresse, voici des photos de l'hélico de la Nasa:

1 / 11
Le premier vol de l'hélicoptère Ingenuity
source: sda / nasa/jpl-caltech/msss / handout
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Travailler en Chine, entre symbole de succès et esclavage moderne

Link zum Artikel

Twitter s'enflamme au sujet du «baiser non consenti»

Link zum Artikel

Le don d'organes doit être facilité en Suisse, cap sur les enjeux

Link zum Artikel

Une énorme fusée chinoise hors de contrôle s'apprête à retomber sur Terre

Link zum Artikel

Navalny pourrait avoir un arrêt cardiaque «d'une minute à l'autre»

Des médecins proches de l'opposant russe emprisonné Alexeï Navalny, malade et en grève de la faim, ont exigé samedi d'être autorisés à le voir immédiatement.

Le principal détracteur du Kremlin a arrêté de s'alimenter le 31 mars pour protester contre ses mauvaises conditions de détention, accusant l'administration pénitentiaire de lui refuser l'accès à un médecin et des médicaments alors qu'il souffre d'une double hernie discale selon ses avocats.

Le médecin personnel de l'opposant de 44 ans, Anastassia Vassilieva, et trois autres docteurs dont un cardiologue ont demandé un accès immédiat à M. Navalny, selon une lettre adressée aux services …

Lire l’article
Link zum Artikel