DE | FR
C'est dans une lettre adressée aux franchisés et aux employés de la chaîne américaine de fast-food que le PDG a annoncé suspendre toutes les opérations du groupe en Russie.
C'est dans une lettre adressée aux franchisés et aux employés de la chaîne américaine de fast-food que le PDG a annoncé suspendre toutes les opérations du groupe en Russie.Image: Shutterstock

McDonald's ferme 850 restaurants en Russie

La chaîne de fast-food a décidé de fermer provisoirement ses 850 sites russes. Elle emboîte ainsi le pas à d'autres multinationales qui avaient pris la même décision bien avant elle. Un retard d'ailleurs vivement critiqué.
08.03.2022, 19:4509.03.2022, 06:21

Mardi, McDonald’s a annoncé vouloir fermer temporairement 850 restaurants en Russie. Cette décision, relayée par le journal Le Monde, survient près de deux semaines après l’invasion de l’Ukraine par les forces russes alors que de nombreuses entreprises avaient, dès les premiers jours, fait le choix d'interrompre leur activité dans le pays de Vladimir Poutine.

C'est dans une lettre adressée aux franchisés et aux employés de la chaîne américaine de fast-food que le PDG Chris Kempczinski a déclaré suspendre toutes les opérations du groupe en Russie. Il s’est voulu rassurant en déclarant continuer de payer ses 62 000 employés russes et ses œuvres de bienfaisance des Manoirs Ronald McDonald présents dans le pays.

Chris Kempczinski a estimé qu’il était, pour l’heure, impossible de prédire quand McDonald's serait en mesure de rouvrir ses restaurants sur le territoire.

Bientôt le tour de Starbucks?

Ces derniers jours, le géant de la restauration rapide s’est attiré les critiques du monde entier pour avoir gardé le silence concernant la guerre. A un tel point que le mouvement #BoycottMcdonalds avait été lancé sur les réseaux sociaux.

Selon CNBC, les restaurants de McDonald’s en Russie et en Ukraine représentent environ 9% de ses revenus et 3% de son bénéfice d’exploitation.

D'autres multinationales sont attendues au tournant. Starbucks, par exemple, n’a suspendu aucune de ses activités en Russie, où tous ses cafés sont gérés par des franchises. La chaîne de café compte environ 130 sites dans le pays ainsi qu’en Ukraine. Starbucks a néanmoins affirmé s'engager à reverser toute contribution de son activité dans le pays à l'effort humanitaire en Ukraine. (mndl)

La Suisse et ses sanctions font rire les américains

Sur l'épineux dossier des sanctions contre la Russie

Les sanctions vont-elles faire chuter l'ISS? Moscou menace

Link zum Artikel

La Suisse et ses sanctions contre la Russie font rire les américains

Link zum Artikel

Les sanctions de l'UE contre la Russie que la Suisse a adoptées

Link zum Artikel

Les sanctions contre la Russie portent leurs fruits (et nous touchent aussi)

Link zum Artikel

Washington va prendre de nouvelles sanctions contre la Russie

Link zum Artikel

Les yachts des oligarques sont dans le viseur d'une taskforce internationale

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Risque-t-on une pénurie d'huile en Suisse? Voici ce que l'on sait
Chez nos voisins français, les rayons contenant de l'huile de tournesol sont vides, mais qu'en est-il en Suisse? Doit-on craindre une pénurie? Explications en trois points.

La crainte d'une pénurie est sur toutes les lèvres: la France voit ses rayons d'huile de tournesol vidés par les consommateurs inquiets. Doit-on craindre des conséquences semblables? Réponses des principaux acteurs suisses de la grande distribution.

L’article