ciel couvert
DE | FR
International
Russie

La maison de cet oligarque russe inquiète l'armée suédoise

Stanislav Aleshchenko, un homme d'affaires russe, a une résidence secondaire dans des îles du sud de la Suède
Stanislav Aleshchenko, un homme d'affaires russe, a une résidence secondaire dans des îles du sud de la Suèdewatson

Pourquoi la maison de cet oligarque russe inquiète l'armée suédoise

Un homme d'affaires russe lié au Kremlin possède une maison de vacances au sud de Stockholm. Son emplacement est idéal pour observer la marine suédoise.
10.01.2023, 11:5110.01.2023, 12:58
Niels Anner, Copenhague / ch media
Plus de «International»

Stanislav Aleshchenko n'est pas un oligarque qui fait étalage de sa richesse. Le quinquagénaire préfère vivre discrètement. Selon le journal suédois Expressen, il possède diverses entreprises qui font affaire avec le Kremlin — allant de vêtements spéciaux à la technologie des armes nucléaires.

Stanislav Aleshchenko
Stanislav AleshchenkoImage: dr

Mais le Russe, qui possède également les nationalités bulgare et chypriote, a également un penchant pour la Suède: il possède des appartements luxueux à Stockholm ainsi qu'une maison de vacances sur les îles de l'archipel au sud de la capitale. Celle-ci est située dans le décor idyllique de l'île de Muskö — à proximité immédiate de l'un des quartiers généraux de la marine suédoise.

îles au Sud de la Suède
île de Muskö située au sud de l'archipel de Stockholmshutterstock

Avec sa vue dégagée, le terrain offre un très bon aperçu sur les voies navigables de la base navale de Muskö, où se trouvent les quais de sous-marins et des installations portuaires creusés dans la roche.

«Ici, on ne veut pas d'un Russe ayant des liens avec le Kremlin»
expert militaire suédois s'exprimant anonymementExpressen

Selon le journal Expressen, une villa moderne est actuellement en construction sur le terrain de Stanislav Aleshchenko.

Espionnage et cyberattaques

L'adhésion envisagée de la Suède à l'OTAN et la menace russe dans la mer Baltique ont mis les défenses militaires suédoises en état d'alerte. L'espionnage et les cyberattaques dirigés par le Kremlin occupent les services de renseignement. L'année dernière, des vols de drones au-dessus de plusieurs centrales nucléaires ont fait sensation et les forces spéciales ont arrêté plusieurs espions russes présumés.

Jusqu'à présent, aucun soupçon concret de ce type n'a été émis à l'encontre de Stanislav Aleshchenko. Mais le commandement militaire suédois a déclaré qu'il considérait comme problématique la possession de biens immobiliers russes à proximité d'installations militaires. Selon le quotidien Expressen, des sources des services secrets ont en outre laissé entendre que Stanislav Aleshchenko était sur le radar.

19 millions de francs d'impôts

Le Russe s'est fait connaître suite à une enquête spectaculaire des autorités fiscales, dont le journal suédois a fait l'écho. Peu avant Noël, Stanislav Aleshchenko a reçu une facture fiscale de 19 millions de francs, à payer dans un délai de quatre semaines. Les autorités reprochent à cet homme de 50 ans d'avoir fraudé le fisc pendant des années, car il n'était pas enregistré en Suède, mais y séjournait une grande partie du temps.

L'affaire rappelle celle du millionnaire russe Pavel Melnikov, qui a acquis en Finlande un certain nombre de propriétés sur la côte et sur des îles. Celles-ci sont situées à des endroits stratégiques, à proximité d'installations militaires ou de câbles de données. En 2018, des centaines de policiers, soutenus par l'armée, ont pris d'assaut dix-sept maisons. Pavel Melnikov est désormais accusé d'évasion fiscale, mais l'affaire a suscité un débat sur les risques encourus par les propriétaires fonciers russes.

Depuis 2020, les étrangers extracommunautaires doivent demander une autorisation au ministère finlandais de la Défense avant d'acquérir des biens immobiliers. La Norvège dispose également d'une telle loi, mais pas la Suède. L'ami du Kremlin Stanislav Aleshchenko pourra, pour le moment, continuer à profiter de la vue depuis sa maison de vacances — à condition qu'il paie ses arriérés d'impôts.

La guerre en Ukraine en images
1 / 18
La guerre en Ukraine en images
Un bâtiment en flammes après un bombardement russe, Kiev.
partager sur Facebookpartager sur X
Le train et la gare du "traître" de l'Ukraine dans son jardin
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les essaims de «robots tueurs» ne sont plus de la science-fiction
L'intelligence artificielle a conquis presque tous les domaines de notre vie quotidienne. La guerre n'y échappe pas: ce qui augure les pires scénarios d'horreur.

Des robots et des drones capables de tuer de manière autonome en temps de guerre, une perspective longtemps restée inimaginable. Du moins jusqu'à récemment. Dans un monde où les limites de la technologie sont repoussées presque quotidiennement, l'utilisation de l'intelligence artificielle dans la guerre a pris une tournure inquiétante.

L’article