DE | FR

Erdogan appelle Poutine à «mettre immédiatement fin» à la guerre

Le président turc Recep Tayyip Erdogan compte appeler son homologue russe Vladimir Poutine à «mettre immédiatement fin à la guerre» et proposer d'accueillir des pourparlers de haut niveau entre la Russie et l'Ukraine, lors d'un entretien téléphonique prévu dimanche.
05.03.2022, 12:5107.03.2022, 06:41
Image: sda

«Le président lui transmettra le message que nous répétons depuis le début: mettez immédiatement fin à cette guerre, donnez une chance au cessez-le-feu et aux négociations, établissons un couloir humanitaire et effectuons les évacuations», a affirmé samedi le porte-parole de la présidence turque Ibrahim Kalin, lors d'une interview sur la chaîne turque privée NTV.

Erdogan appellera aussi à des pourparlers «au niveau des dirigeants» entre la Russie et l'Ukraine qui pourraient avoir lieu en Turquie, a précisé le porte-parole.

Forum de la diplomatie mi-mars

Le ministre turc des Affaires étrangères avait exprimé vendredi l'espoir de pouvoir réunir ses homologues russe et ukrainien au Forum de la diplomatie prévu du 11 au 13 mars à Antalya, dans le sud de la Turquie.

Selon les médias turcs, l'invitation de Cavusoglu a été positivement accueillie par l'ambassadeur russe à l'ONU Guennadi Gatilov, qui a qualifié une éventuelle rencontre des deux ministres à Antalya de «bonne idée».

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a confirmé sa participation au Forum, selon Cavusoglu.

«Nous pensons que ces rencontres auront un impact positif. En particulier, une réunion au niveau des dirigeants pourrait empêcher que la guerre provoque une plus grande destruction»
Ibrahim Kalin, porte-parole de la présidence turque

Conditions «irréalistes»

La Turquie est prête à accueillir une telle rencontre, a ajouté Ibrahim Kalin. Membre de l'Otan et alliée de l'Ukraine, la Turquie a aussi des liens proches avec la Russie.

Selon Kalin, la Russie pose des conditions «irréalistes» pour mettre fin au conflit. «Mais les négociations et la diplomatie existent pour cela. Nous avons de bonnes relations à la fois avec l'Ukraine et la Russie. Nous ne pouvons renoncer à aucun des deux», a-t-il dit. (ats/myrt)

L'opération militaire russe en images

1 / 18
La guerre en Ukraine en images
source: sda / efrem lukatsky
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Manifestations anti-guerre en Russie

Plus d'articles sur la guerre en Ukraine

Des personnes trans sont bloquées en Ukraine

Link zum Artikel

Sean Penn emmène Hollywood en Ukraine pour un documentaire

Link zum Artikel

La guerre en Ukraine, ça vous préoccupe? Comment? Dites-nous tout!

Link zum Artikel

Conflit Ukraine-Russie: 3 scénarios militaires les plus probables

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Vous n'avez rien suivi de Tom Cruise et de l'Ukraine à Cannes? Voici le récap'!
Vous avez manqué la première journée de compétition du Festival de Cannes mercredi? Pas de panique, voici un résumé pour briller en société. Au menu: Tom Cruise qui fait son show (aérien), le grand retour d'un célèbre cinéaste russe et des prises de position politiques.

Mention spéciale pour le réalisateur Kirill Serebrennikov, critique de longue date du régime russe. Après des années d'assignation à résidence à Moscou, il a enfin pu fouler le tapis rouge pour présenter son nouveau film, «La femme de Tchaikovsky». Aujourd'hui installé à Berlin, il a expliqué avoir quitté Moscou «pour une question de conscience», même s'il refuse le terme de dissident.

L’article