DE | FR

Washington et ses alliés s'attendent à des cyberattaques russes

Les pays formant l'alliance des «Five Eyes», qui comprend les Etats-Unis, Royaume-Uni, Australie, Canada et Nouvelle-Zélande, ont précisé que Moscou pourrait faire appel à ces groupes cybercriminels pour lancer des attaques contre des Etats, des institutions, et des entreprises.
21.04.2022, 08:1221.04.2022, 11:15

Mercredi, l'alliance des Five Eyes a prévenu que leurs services de renseignement disposaient d'informations selon lesquelles la Russie s'apprêtait à lancer des cyberattaques massives contre les alliés de l'Ukraine. Dans un communiqué commun, ils ont indiqué:

«Des renseignements croissants indiquent que l'Etat russe étudie les options pour de potentielles cyberattaques. L'invasion russe de l'Ukraine pourrait exposer des organisations aussi bien dans la région que dans le reste du monde à une cyberactivité malveillante. Cette activité pourrait répondre au coût économique sans précédent imposé à la Russie, et au soutien matériel apporté à l'Ukraine, par les Etats-Unis, leurs alliés et leurs partenaires.»

Allégeance à Moscou

L'alliance souligne que «certains cybercriminels ont récemment prêté publiquement allégeance au gouvernement russe». «Certains groupes ont menacé de mener des cyberattaques contre les pays et les organisations qui soutiennent matériellement l'Ukraine», précise le communiqué.

Washington ne s'est pas gardé de prévenir, dès le début de l'invasion russe en Ukraine, que Moscou risquait d'utiliser les cyberattaques contre Kiev et ses alliés occidentaux. Bien que cela ne se soit pas encore produit, le communiqué des alliés occidentaux a identifié une douzaine de groupes de hackers susceptibles de mener ces attaques, certains liés aux services de renseignement ou à l'armée russes, d'autres privés. (ats/sia)

Dimitri Peskov, porte-parole de la Russie invité sur LCI avec Rochebin

Plus d'articles récents sur la guerre en Ukraine

Le monde court à la famine et c'est à cause de la guerre en Ukraine

Link zum Artikel

«Pour les Russes, Boutcha était un moyen de montrer qui est le plus fort»

Link zum Artikel

Sanctions contre les Russes: Parmelin accusé de laxisme

Link zum Artikel

«On ne s’en sort pas indemne», le reporter RTS à Boutcha raconte son travail

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les Etats-Unis envisagent d'envoyer les forces spéciales à Kiev
Afin d'éviter une nouvelle escalade du conflit en Ukraine, le président américain Biden a jusqu'à présent exclu d'envoyer des soldats dans la zone de guerre. Mais il pourrait désormais y avoir un changement de cap.

Des dizaines de soldats des «forces spéciales américaines» pourraient être déployés dans la capitale ukrainienne ces prochains jours. Un plan serait à l'étude au sein du Pentagone et du Département d'Etat. L'objectif? Protéger l'ambassade américaine de Kiev qui a rouvert ses portes, rapporte le Wall Street Journal. Un retour de la «Marine Corps Security Guard» serait également à l'étude. Cette unité est chargée de la protection des ambassades américaines dans le monde entier.

L’article