DE | FR

La liste des oligarques russes morts de façon suspecte s'allonge

Deux riches russes ont été retrouvés morts chez eux cette semaine aux côtés de leur famille. Ce sont les derniers d'une série de morts suspectes.
27.04.2022, 06:01

En l'espace de 24 heures, les corps de deux oligarques russes et de leurs familles ont été retrouvés la semaine dernière. Dans les deux cas, la police pense qu'il s'agit de ce que l'on appelle des «meurtres-suicidaires»: des assassinats qui sont censés ressembler à des suicides.

La liste suivante montre qu'il ne s'agit pas de cas isolés.

Sergey Protosenya

Le corps de Sergey Protosenya, un ancien cadre supérieur du géant russe de l'énergie Novatek, a été retrouvé, mardi dernier, avec celui de sa femme et de sa fille dans une villa louée en Espagne, où la famille aurait passé ses vacances à Pâques.

Le suicide de Sergey Protosenya a-t-il été mis en scène ?
Le suicide de Sergey Protosenya a-t-il été mis en scène ? photo: facebook

Les médias espagnols ont rapporté que la police catalane a retrouvé le millionnaire de 55 ans pendu dans le jardin de sa villa à Lloret de Mar, tandis que sa femme et sa fille ont été retrouvées dans leur lit avec des blessures par arme blanche.

Selon les médias locaux Telecinco et El Punt Avui, une hache et un couteau ont été retrouvés à côté du corps de Sergey Protosenya. La police étudie deux scénarios possibles, comme le rapport Telecinco:

  • Soit l'oligarque russe a tué sa femme et sa fille avant de se pendre.
  • Soit toute la famille a été assassinée et la scène de crime devait ensuite ressembler à un meurtre-suicidaire.

Le décès de Protosenya a été confirmé, jeudi, par l'agence de presse russe Tass. La famille Protosenya vivait principalement en France. Novatek est la deuxième plus grande entreprise de Russie impliquée dans l'extraction de gaz naturel.

Vladislav Avaev

Un jour seulement avant que le corps de Protosenya ne soit retrouvé en Espagne, le 18 avril, l'ancien vice-président de Gazprombank Vladislav Avaev a été retrouvé mort avec sa femme et sa fille dans son luxueux appartement à Moscou.

Selon les rapports, les corps ont été découverts par un parent des Avaev qui n'était pas parvenu à les joindre pendant plusieurs jours.

L'appartement a été fermé de l'intérieur et un pistolet a été retrouvé dans les mains d'Avaev. Ces éléments ont incité les enquêteurs à étudier la théorie selon laquelle Avaev aurait tiré sur sa femme et sa fille de 13 ans avant de se suicider.

La banque privée Gazprombank est la troisième plus grande banque de Russie en termes de fortune.

Vassili Melnikov

Le 24 mars, le journal russe Kommersant a rapporté le décès du milliardaire Vassili Melnikov dans son luxueux appartement de Nijni Novgorod, la sixième ville du pays.

Selon l'enquête de police, Melnikov, qui aurait travaillé pour la société médicale MedStom, a été retrouvé mort dans son appartement avec sa femme Galina et ses deux fils. Ils sont tous morts de blessures à l'arme blanche et les couteaux ont été retrouvés sur les lieux du crime.

Kommersant a rapporté que les enquêteurs sont arrivés à la conclusion que Melnikov a tué sa femme de 41 ans et ses enfants de 10 et 4 ans avant de se suicider. Les voisins et les proches ont, toutefois, du mal à croire à cette théorie. Selon le média ukrainien Glavred, l'entreprise de Melnikov a subi d'énormes pertes en raison des sanctions occidentales.

Une autre théorie serait une possible confrontation avec un ancien partenaire commercial. Mais selon des sources citées par Kommersant, la police n'a trouvé aucune trace de lutte dans l'appartement des Melnikov.

Les enfants ont été retrouvés dans leur chambre et la femme de Melnikov dans la sienne. Le businessman a été retrouvé dans la salle de bain avec une artère sectionnée.

Mikhail Watford

Le 28 février, le magnat russe Mikhail Watford, né en Ukraine, a été retrouvé mort dans sa maison du Surrey, au Royaume-Uni.

Watford - qui a changé son nom, il s'appelait Tolstosheya à l'origine - est né en 1955 dans ce qui était alors l'Ukraine soviétique et s'était fait un nom en tant que magnat du pétrole et du gaz.

Selon le Daily Mail, Watford a été retrouvé par un jardinier pendu dans le garage de sa maison. La police du Surrey a déclaré que les circonstances de sa mort n'étaient pas suspectes, comme l'a rapporté la BBC.

Watford vivait avec sa femme Jane et ses trois enfants dans cette maison.

Alexander Tyulyakov

Le 25 février, le directeur général adjoint de Gazprom, Alexander Tyulyakov, a été retrouvé mort dans une cabane près de Saint-Pétersbourg, selon le journal russe Gazeta.

Tyulyakov aurait été retrouvé pendu dans le garage de son logement selon d'autres rapports. La police a trouvé une note à côté de son corps, ce qui a conduit les enquêteurs à penser que l'oligarque s'était suicidé.

Un employé du comité d'enquête de la région de Leningrad travaillant sur la mort de Tyulyakov a déclaré au journal russe indépendant NovaÏa Gazeta que des médecins légistes travaillaient déjà sur les lieux du suicide apparent lorsque le personnel des services de sécurité de Gazprom est arrivé et a bouclé la scène du crime, laissant les policiers à l'extérieur de la maison.

Tyulyakov, 61 ans, travaillait pour Gazprom depuis une dizaine d'années et était auparavant directeur général adjoint de la sécurité d'entreprise et des ressources humaines du géant de l'énergie.

Leonid Shulman

Le premier décès lié au géant énergétique russe Gazprom date de janvier, avant même le début de l'invasion russe de l'Ukraine.

A l'époque, Leonid Shulman, un cadre supérieur de Gazprom âgé de 60 ans, avait été retrouvé mort dans la salle de bain d'une maison de campagne de la région de Leningrad, à côté d'une note qui avait conduit la police à penser qu'il s'était suicidé, selon Gazeta et le groupe de médias russes RBC.

Selon RBC, Shulman était en congé de maladie lorsqu'il est mort.

(bal)

Le gouvernement ukrainien produit un spot avec un deepfake de Poutine

Plus d'articles récents sur la guerre en Ukraine

Le monde court à la famine et c'est à cause de la guerre en Ukraine

Link zum Artikel

«Pour les Russes, Boutcha était un moyen de montrer qui est le plus fort»

Link zum Artikel

Sanctions contre les Russes: Parmelin accusé de laxisme

Link zum Artikel

«On ne s’en sort pas indemne», le reporter RTS à Boutcha raconte son travail

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les enfants tirent sur Poutine: à quoi ressemble la vie en Ukraine
On joue à l'opéra, les bars sont ouverts, on se marie: dans l'ouest de l'Ukraine, la vie continue malgré les sirènes d'alarme et la pénurie de carburant.

Les restaurants, les magasins et les bars sont ouverts. On y joue à l'opéra, on boit, on rit, on fait du jogging. Les gens flânent dans les rues, on peut entendre de la musique, les coursiers livrent de la nourriture et beaucoup vaquent à leurs occupations habituelles. Les transports publics sont en service, les voitures roulent sur les pavés, on klaxonne, on jure et on s'insurge.

L’article