DE | FR

La Russie va retirer ses troupes de Crimée

Russian President Vladimir Putin arrives to attend a concert marking the seventh anniversary of the referendum on the state status of Crimea and Sevastopol and its reunification with Russia, in Moscow, Russia, Thursday, March 18, 2021. (Alexei Druzhinin, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP)

Image: AP Pool Sputnik Kremlin

La Russie a annoncé son intention de retirer vendredi ses troupes massées près de l'Ukraine et en Crimée annexée, jugeant ses exercices terminés.



«Les troupes ont démontré leur capacité à assurer une défense fiable du pays. J'ai donc décidé d'achever les activités d'inspection dans les districts militaires du sud et de l'ouest», frontaliers de l'Ukraine, a déclaré le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, pour le plus grand plaisir de l'Occident et de Kiev.

Estimant les objectifs de ces manœuvres géantes «pleinement atteints», le ministre a ordonné le «retour des troupes vers leurs points de déploiement permanents» à partir de vendredi. Les soldats déployés en Crimée en partiront, eux, d'ici au 1er mai, a-t-il ajouté.

La Russie avait multiplié ces derniers jours les exercices en mer Noire et en Crimée, après avoir déployé ces trois dernières semaines des dizaines de milliers de troupes aux frontières de l'Ukraine, avec laquelle elle est à couteaux tirés depuis 2014.

Kiev, qui combat dans l'Est des séparatistes prorusses, avait dit craindre une invasion destinée à la «détruire». Moscou avait pour sa part assuré «ne menacer personne», tout en dénonçant les «provocations» de Kiev et les activités «menaçantes» de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan) à ses frontières. (ats/afp)

Vladimir Poutine dans tous ses états

1 / 10
Vladimir Poutine dans tous ses états
source: ap ria novosti russian governmen / dmitry astakhov
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

L'état de santé d'Alexeï Navalny se détériore en prison

L'avocate de l'opposant russe Alexeï Navalny, qui purge actuellement une peine de deux ans et demi de prison, a tiré la sonnette d'alarme mercredi sur son état de santé.

L'état de santé du dissident russe, Alexeï Navalny, serait au plus bas, selon sa conseillère juridique. Elle avance également que l'opposant a pu voir un neurologue, mais ce dernier refuserait d'établir un diagnostic. Le spécialiste se contenterait de lui donner des cachets d'Ibuprofen, un médicament anti-inflammatoire.

L'avocate a ajouté qu'elle n'a pas pu avoir accès mercredi à son client, qui est détenu dans une colonie pénitentiaire de Pokrov, à 100 km à l'est de Moscou, réputée …

Lire l’article
Link zum Artikel