DE | FR

La Russie va retirer ses troupes de Crimée

Image: AP Pool Sputnik Kremlin
La Russie a annoncé son intention de retirer vendredi ses troupes massées près de l'Ukraine et en Crimée annexée, jugeant ses exercices terminés.
22.04.2021, 15:2322.04.2021, 16:07

«Les troupes ont démontré leur capacité à assurer une défense fiable du pays. J'ai donc décidé d'achever les activités d'inspection dans les districts militaires du sud et de l'ouest», frontaliers de l'Ukraine, a déclaré le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, pour le plus grand plaisir de l'Occident et de Kiev.

Estimant les objectifs de ces manœuvres géantes «pleinement atteints», le ministre a ordonné le «retour des troupes vers leurs points de déploiement permanents» à partir de vendredi. Les soldats déployés en Crimée en partiront, eux, d'ici au 1er mai, a-t-il ajouté.

La Russie avait multiplié ces derniers jours les exercices en mer Noire et en Crimée, après avoir déployé ces trois dernières semaines des dizaines de milliers de troupes aux frontières de l'Ukraine, avec laquelle elle est à couteaux tirés depuis 2014.

Kiev, qui combat dans l'Est des séparatistes prorusses, avait dit craindre une invasion destinée à la «détruire». Moscou avait pour sa part assuré «ne menacer personne», tout en dénonçant les «provocations» de Kiev et les activités «menaçantes» de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan) à ses frontières. (ats/afp)

Vladimir Poutine dans tous ses états

1 / 10
Vladimir Poutine dans tous ses états
source: ap ria novosti russian governmen / dmitry astakhov
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Zelensky et l'Ukraine peuvent-ils nous lasser? «Oui, assurément»
Après avoir été ovationné par les plus puissants parlements du monde, le président ukrainien a donné, le 11 mai dernier, une conférence dans l'enceinte plus modeste de Science-Po Paris. Faut-il y voir un début d'essoufflement dans la méthode Zelensky? Combien de temps le héros de la démocratie, devenu un as de la communication, va-t-il pouvoir incarner efficacement la cause ukrainienne?

L'exercice est franchement casse-gueule, tellement le sujet semble intangible. Les Ukrainiens slaloment entre les bombes russes et les cadavres familiers depuis bientôt trois mois et voilà qu'on esquisse l'éventualité, bien au sec sous notre dôme caniculaire, d'un essoufflement de la méthode Zelensky. Celle qui consiste à repousser l'assaillant (et l'oubli) par la force du verbe, de la bande passante, et du grand écran. Pour se lancer à pleine vitesse dans une analyse de performance, comme le ferait sans bégayer un commentateur sportif avec un runner ordinaire à mi-course, il fallait un argument. Le président ukrainien nous l'a servi récemment sur un plateau: sa stratégie a évolué.

L’article