averses éparses
DE | FR
International
Russie

Un ado russe se fait «exploser» avec une bombe dans une école religieuse

L'explosion aurait eu lieu dans un centre religieux.
L'explosion aurait eu lieu dans un centre religieux.source: twitter

Un ado russe se fait «exploser» dans une école religieuse

On compte plusieurs blessés dans l'explosion à l'intérieur d'un monastère orthodoxe en Russie. Les faits se sont produits à Serpoukhov, près de Moscou.
13.12.2021, 08:3313.12.2021, 18:23

Une bombe artisanale a explosé près d'une école sur le site d'un monastère pour femme dans la ville russe de Serpoukhov, ont annoncé les services d'urgence. La première information qui a circulé sur les réseaux sociaux indique que l'engin explosif a été amené par un jeune de 18 ans, rapportent des médias russes.

Image

Il semblerait, selon eux, qu'il y ait pour l'heure sept personnes blessées. Mais les autorités n'ont parlé que de deux personnes 👇:

«Un ancien élève de 18 ans de cette école y est entré et s'est fait exploser et, selon des données préliminaires, il a été blessé, ainsi qu'un adolescent de 15 ans.»
Le ministère de l'Intérieur de la région de Moscou

Selon cette source, l'attentat a eu lieu dans l'école orthodoxe voisine du couvent Vvedenski Vladytchny de la ville de Serpoukhov.

Les attaques armées de ce type dans des lieux publics et des écoles ont longtemps été rares en Russie, mais ces drames se sont multipliés ces dernières années, en particulier les fusillades, entraînant un récent durcissement de la législation sur le port d'armes, ordonné par le président Vladimir Poutine.

(jah/ats)

Développement suit

Neige et CFF: «J'ai dû attendre deux heures à la gare, ce n’est juste pas possible»

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce couple ira en prison pour ça
Astiyazh, qui dansait sans voile, et Amir ont été condamnés à dix ans de prison pour «encouragement à la corruption et à la prostitution publique».

Astiyazh Haghighi et son fiancé Amir Mohammad Ahmadi, tous deux âgés d’une vingtaine d’années, ont été arrêtés en novembre, après qu’une vidéo d'une danse romantique devant la tour Azadi est devenue virale. Un tribunal iranien a condamné ce mardi 31 janvier le couple à plus de dix ans de prison pour avoir dansé devant l’un des principaux monuments de Téhéran, considérant cette vidéo comme un symbole de la défiance envers le régime.

L’article