DE | FR
L'explosion aurait eu lieu dans un centre religieux.
L'explosion aurait eu lieu dans un centre religieux.source: twitter

Un ado russe se fait «exploser» dans une école religieuse

On compte plusieurs blessés dans l'explosion à l'intérieur d'un monastère orthodoxe en Russie. Les faits se sont produits à Serpoukhov, près de Moscou.
13.12.2021, 08:3313.12.2021, 18:23

Une bombe artisanale a explosé près d'une école sur le site d'un monastère pour femme dans la ville russe de Serpoukhov, ont annoncé les services d'urgence. La première information qui a circulé sur les réseaux sociaux indique que l'engin explosif a été amené par un jeune de 18 ans, rapportent des médias russes.

Il semblerait, selon eux, qu'il y ait pour l'heure sept personnes blessées. Mais les autorités n'ont parlé que de deux personnes 👇:

«Un ancien élève de 18 ans de cette école y est entré et s'est fait exploser et, selon des données préliminaires, il a été blessé, ainsi qu'un adolescent de 15 ans.»
Le ministère de l'Intérieur de la région de Moscou

Selon cette source, l'attentat a eu lieu dans l'école orthodoxe voisine du couvent Vvedenski Vladytchny de la ville de Serpoukhov.

Les attaques armées de ce type dans des lieux publics et des écoles ont longtemps été rares en Russie, mais ces drames se sont multipliés ces dernières années, en particulier les fusillades, entraînant un récent durcissement de la législation sur le port d'armes, ordonné par le président Vladimir Poutine.

(jah/ats)

Développement suit

Neige et CFF: «J'ai dû attendre deux heures à la gare, ce n’est juste pas possible»

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Grâce à son smartphone, une adolescente séquestrée a pu être sauvée

Link zum Artikel

«Honte à l'Australie!»: les réactions à l'expulsion de Novak Djokovic

Link zum Artikel

Synagogue au Texas: La police arrête deux jeunes au Royaume-Uni

Link zum Artikel

Menacés par des néonazis, Meghan et Harry ont peur pour leur famille

Link zum Artikel
Xi Jinping n'est pas content et il l'a fait savoir pendant le WEF
Le président chinois Xi Jinping a profité du lancement du Forum économique mondial (WEF) en ligne pour dénoncer ceux qui tentent «d'attribuer des responsabilités aux autres» pour la pandémie.

Xi Jiping n'est pas content. Et quoi mieux que le WEF pour le faire savoir? Lundi, lors d'une séance (virtuelle, certes), le président chinois a dénoncé les acteurs mondiaux qui cherchent la confrontation, qu'elle soit politique, économique ou technologique, ainsi que ceux qui cherchent à attribuer à la Chine la responsabilité de la pandémie de Covid.

L’article