DE | FR

Selon le Pentagone, l'armée russe recule, mais pourquoi?

L'armée russe a reculé plus de 30 km à l'est de Kiev depuis 24 heures et a commencé à établir des positions défensives sur plusieurs fronts en Ukraine, selon le Pentagone.
L'armée russe a reculé plus de 30 km à l'est de Kiev depuis 24 heures et a commencé à établir des positions défensives sur plusieurs fronts en Ukraine, selon le Pentagone.Image: sda
Et pourtant, ce même Pentagone estimait encore mardi que les forces russes se trouvaient à 15 à 20 km du centre de la capitale.
24.03.2022, 05:3924.03.2022, 08:34

L'armée russe a reculé plus de 30 km à l'est de Kiev depuis 24 heures et a commencé à établir des positions défensives sur plusieurs fronts en Ukraine, selon le Pentagone. Elle semble donner la priorité aux régions séparatistes pro-russes de Lougansk et Donetsk.

«Les Ukrainiens ont réussi à repousser les Russes à 55 km à l'est et au nord-est de Kiev. Nous commençons à constater qu'ils se retranchent et qu'ils établissent des positions défensives. Ce n'est pas qu'ils n'avancent pas, c'est qu'ils ne tentent pas d'avancer. Ils prennent des positions défensives».
Un haut responsable du département de la défense américaine, ayant requis l'anonymat.

Les forces russes restent également bloquées à 10 km du centre de Chernihiv, au nord-est de Kiev, selon les estimations du Pentagone. Dans cette zone, «ils cèdent du terrain. Ils se déplacent dans la direction opposée, mais pas de beaucoup», a-t-il noté.

A Kharkiv (est), où les combats restent intenses, les forces russes sont encore à 15 à 20 km du centre-ville et elles font face à une résistance «très ferme» des Ukrainiens.

«Immobiliser les forces ukrainiennes»

Selon le responsable du ministère américain de la défense, l'armée russe semble donner désormais la priorité aux régions séparatistes pro-russes de Lougansk et Donetsk, dans l'est:

«Ils déploient beaucoup plus d'énergie dans la région de Lougansk/Donetsk, et notamment autour de Lougansk. Nous pensons qu'ils tentent d'immobiliser les forces ukrainiennes, qui sont déployées depuis 2014 le long de la ligne de front avec les zones séparatistes, afin qu'elles ne puissent pas être utilisées ailleurs».

Au sud, le Pentagone constate que la marine russe utilise le port de Berdyansk, sur la mer d'Azov, pour se ravitailler. Berdyansk est l'une des rares villes dont les forces russes ont réussi à prendre le contrôle, au 28e jour de leur offensive.

Enfin, le Pentagone ne constate aucun changement autour d'Odessa. Si plusieurs missiles ont été tirés en direction d'Odessa depuis des navires russes en début de semaine, cela ne s'est pas reproduit ni mardi ni mercredi, a précisé le responsable américain. (ats/jch)

D'ailleurs: Un Ukrainien découvre une roquette dans sa cuisine

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Elon Musk a sa version chinoise, voici «Elong Musk»
Yilong Ma est un tiktokeur chinois devenu célèbre pour sa ressemblance avec Elon Musk. Le milliardaire se dit prêt à rencontrer son sosie si celui-ci n'est pas un deepfake.

Yilong Ma a un compte TikTok, sous le nom d'utilisateur «Elong Musk», qui compte plus de 230 000 abonnés. Ce qui le rend populaire? Sa ressemblance troublante avec le milliardaire Elon Musk.

L’article