DE | FR

La Nouvelle-Zélande veut devenir le premier pays sans cigarettes

Environ 4500 Néo-Zélandais meurent chaque année du tabac.
Environ 4500 Néo-Zélandais meurent chaque année du tabac.Image: sda
Pour devenir une nation sans tabac d'ici 2025, le gouvernement entend interdire prochainement de fumer à toute personne née après 2004.
19.04.2021, 02:1019.04.2021, 05:56

Le gouvernement de Yacinda Ardern a avancé une série de propositions peut-on lire dans le Guardian , telles que l'augmentation progressive de l'âge légal pour fumer. Une réduction significative du niveau de nicotine autorisé était également envisagée, de même que l'interdiction des filtres, la fixation d'un prix minimum et la restriction des lieux de vente autorisés.

Le tabagisme est responsable d'un décès par cancer sur quatre en Nouvelle-Zélande

Environ un demi-million de Néo-Zélandais fument quotidiennement. Les effets de cette situation sont les plus ressentis parmi les Maoris, les peuples autochtones de Nouvelle-Zélande: les femmes maories ont les taux de tabagisme les plus élevés du pays, avec environ 30% de fumeurs. Le cancer est la principale cause de décès chez les femmes maories et la deuxième cause chez les hommes maoris.

Le tabac, reflet des injustices sociales

Les propositions ont été bien accueillies par un certain nombre d'organisations de santé publique. La directrice générale de la Ligue du cancer, Lucy Elwood, fait remarquer que le nombre de point de vente de tabac était quatre fois plus élevé dans les collectivités à faible revenu. Le tabagisme y est, de ce fait, bien plus élevé. «Ces injustices flagrantes sont la raison pour laquelle nous devons protéger les générations futures des méfaits du tabac», declare t-elle dans le NZherald.

Marché noir du tabac

Mais le projet a également fait l'objet de critiques.Certains s'inquiétant des conséquences économiques de la faillite en chaîne des buralistes mais aussi du développement anarchique d'un marché noir du tabac. Le gouvernement a reconnu que c'était un risque. D'autres encore estiment que ce projet va trop loin, faisant valoir que ces mesures sont une immixtion insupportable dans la vie privée des Néo-Zélandais. (ga)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
La variole de singe se propage et touche la France et l'Australie
La variole du singe a fait son apparition au Royaume-Uni mercredi. Pour l'heure, plusieurs dizaines de cas ont été confirmés en Europe, dont un premier en France. Le virus se propage également plus loin, puisqu'il a atteint l'Australie.

C'est au tour de la France de confirmer un cas de variole du singe ce vendredi. Pour rappel, mercredi, l'Espagne lançait une alerte sanitaire à la suite de huit cas confirmés de variole du singe dans le pays. Jeudi 19 mai, l'Italie faisait état d'un premier cas après le Royaume-Uni, le Canada, le Portugal, les Etats-Unis et plus récemment l'Australie – où les premiers symptômes sont apparus chez une personne de retour de voyage du Royaume-Uni.

L’article