DE | FR
Bye bye la bidoche et bonjour les lentilles: deux conditions à ce régime alimentaire qui peut contribuer à vous faire vivre dix ans de plus.
Bye bye la bidoche et bonjour les lentilles: deux conditions à ce régime alimentaire qui peut contribuer à vous faire vivre dix ans de plus.

Manger ces aliments peut vous faire vivre dix ans de plus

Des chercheurs norvégiens ont trouvé le «régime optimal» pour espérer augmenter considérablement son espérance de vie. Spoiler: vous n'y trouverez ni charcuterie ni biscuits.
09.02.2022, 15:0509.02.2022, 17:39
Suivez-moi

Vous êtes obsédé par la quête de la vie éternelle? Une équipe de l’université de Bergen (Norvège) n'a pas encore mis au point la solution miracle, mais elle a déjà trouvé comment vous faire (espérer) gagner dix ans.

Dans une étude publiée mardi dans la revue PLOS Medicine et relayée par Le Monde, les chercheurs ont quantifié comment différents changements dans son alimentation peuvent avoir un impact remarquable sur l’espérance de vie d'un individu.

Alors, tenez-vous bien, voici la formule magique!

Le régime dit «optimal»

200 grammes de légumineuses: +2 ans

Manger des pois chiches, fèves, lentilles et autres haricots, à raison de 200 grammes par jour, permet déjà d'augmenter à un vingtenaire de deux son espérance de vie.

225 grammes de céréales complètes: +2 ans

Deuxième étape: augmenter ses portions de céréales dites «complètes». Adieu donc baguette française et pain blanc et bonjour le pain complet.

25 grammes de fruits à coque: +2 ans

Adieu aussi les chips et autres grignotages malsains. En guide de snack, optez pour une poignée de noix, vous en verrez votre existence rallonger.

200 grammes de poisson: +0,6 an

Faire passer sa consommation de poisson de 50 à 200 grammes par jour peut déjà faire gagner plus de six mois d'existence. Spoiler: les sticks, ça marche pas.

400 grammes de fruits et légumes: +0,4 an

L'augmentation de vie en mangeant davantage de légumes n'est pas drastique. Les équipes norvégiennes estiment en effet que le déficit de consommation de fruits et légumes dans la population n'est pas aussi important que pour d'autres types d'aliments. Toutefois, ils doivent rester les ingrédients principaux de l'alimentation.

Réduire les céréales raffinées: +1,1 an

Là, on entame la partie la moins amusante: évidemment, il y a aussi des aliments qui figurent sur la liste noire si l'on souhaite vivre un peu plus longtemps. Les céréales raffinées (corn-flakes industriels, pains blancs...) sont à proscrire dans la mesure du possible.

Réduire les boissons sucrées: +1,3

Scoop: le Coca-Cola ne vous aide pas à vivre plus longtemps. Bien au contraire.

Supprimer la viande rouge et la viande transformée: +1,5 à 1,9 an

Et finalement, sachez que supprimer la viande rouge et la viande transformée peut avoir un impact notable.

L'étude norvégienne détaille les catégories d'aliments à augmenter (ou proscrire), respectivement pour les hommes et les femmes, pour gagner quelques années.
L'étude norvégienne détaille les catégories d'aliments à augmenter (ou proscrire), respectivement pour les hommes et les femmes, pour gagner quelques années. plos medicine
Comment les chercheurs ont-ils obtenu ces résultats?
Les auteurs ont travaillé à partir de la base de données du Global burden of disease (GBD, la «charge mondiale des maladies»), un programme mondial de recherche en épidémiologie de l’Institute for health metrics and evaluation à Seattle (Etats-Unis), auquel collaborent 7000 chercheurs dans le monde.

Pour tous les changements opérés, les gains espérés sont un peu plus forts chez les hommes que chez les femmes.

Pas motivés? Optez pour les régimes «intermédiaires»

Bonne nouvelle! Vous ne seriez même pas obligé de changer drastiquement votre alimentation pour espérer obtenir des bénéfices sur votre longévité. L’équipe de Bergen a étudié les effets de changements intermédiaires, plus «réalistes», qui montrent également des résultats notables.

Opter pour un régime «intermédiaire», en augmentant par exemple les portions journalières de légumes secs, de céréales complètes et en réduisant (un peu) la viande rouge permettrait un gain potentiel de 7% sur l’espérance de vie, et ce à tout âge.

Conclusion: même quelques menus changements peuvent déjà faire effet. Changer d’assiette pour un régime «optimal» à 60 ans pourrait faire gagner jusqu’à huit ans d’espérance de vie. Si le changement a lieu à 80 ans, le gain espéré est de trois ans.

Sinon, toujours à propos de bouffe... Marie nous parle de la fondue

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Intensification des combats dans l'Est +++ Dix morts à Severodonetsk
La Russie a attaqué, jeudi 24 février, l'Ukraine. Suivez les derniers développements de la crise ukrainienne.
L’article