DE | FR
Image: AP TT NEWS AGENCY

Des travaux fondateurs sur le climat les mènent au Nobel de physique

Les mesures, la compréhension et la prédiction de systèmes physiques particulièrement complexes permettent à trois chercheurs de gagner le prix Nobel 2021 de physiques.
05.10.2021, 13:0005.10.2021, 17:22

Le Nobel de physique 2021 a été attribué mardi à deux experts de la modélisation physique du changement climatique, l'Américano-japonais Syukuro Manabe et l'Allemand Klaus Hasselmann, ainsi qu'à l'Italien Giorgio Parisi, théoricien des systèmes physiques complexes.

Pour une première moitié, le prix récompense conjointement Manabe, 90 ans, et Hasselmann, 89 ans, tous deux chercheurs en météorologie, «pour la modélisation physique du climat de la Terre et pour en avoir quantifié la variabilité et prédit de façon fiable le réchauffement climatique», selon le jury.

Modèles climatiques fiables

Avec ce prix en pleine crise climatique, le comité Nobel récompense les travaux fondateurs de Manabe sur l'effet de serre dans les années 60, par lesquels il a montré que les niveaux de CO2 dans l'atmosphère correspondaient à la hausse des températures terrestres.

L'Allemand Hasselman est, lui, crédité pour être parvenu à établir des modèles climatiques fiables malgré les grandes variations météorologiques.

L’autre jour, c’est le Nobel de médecine qui a été décerné

L'autre moitié du prix revient à Parisi, 73 ans, «pour la découverte de l'interaction du désordre et des fluctuations dans les systèmes physiques de l'échelle atomique à planétaire». Ses travaux ardus ont été parmi «les contributions les plus importantes» à la théorie dite des systèmes complexes. (sda/ats/afp/gch)

On dit que les feux de forêts en Californie sont en partie dus au réchauffement…

1 / 9
Les feux de forêts en Californie
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Le climat, c’est aussi sur Insta’

Vidéo: watson

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les Polonais à bout de souffle dans leur aide aux réfugiés ukrainiens
La Pologne est le pays qui accueille le plus de civils fuyant l'Ukraine, mais le gouvernement ne finance pas cette mobilisation citoyenne. Trois mois après le début du conflit, la population est à bout de souffle.

Depuis le début du conflit, 6 millions d’Ukrainiens ont fui la guerre. 3,3 millions d'entre eux sont partis en Pologne, faisant du pays celui qui accueille le plus de réfugiés. Dans son journal télévisé du 22 mai, Arte alerte sur la situation: 90% de la mobilisation et de l’aide sont apportées par la société civile, les particuliers et les entreprises. Ils soutiennent les Ukrainiens à bout de bras avec ce qu’ils ont, c'est-à-dire leur temps, leur énergie et leur argent.

L’article