International
Sucre

Devenir goûteur de bonbons? C'est possible au Canada

epa09719919 Colorful candy sticks are shown at the 'ISM' sweets trade fair in Cologne, Germany, 31 January 2022. The world's largest trade and supplier fair for sweets and snacks runs f ...
Image: keystone

Devenir goûteur de bonbons professionnel? C'est possible au Canada

Mettre des tas de bonbons dans sa bouche et empocher un petit pactole digne du loto? Non, vous ne rêvez pas. C'est bien possible, mais il faudra déménager... au Canada.
03.08.2022, 22:5104.08.2022, 06:18
Plus de «International»

Goûter plus de 3500 bonbons par mois pour un salaire annuel de pas moins de 100 000 dollars canadiens (77 000 francs), le tout depuis son canapé. Voilà une offre d'emploi alléchante publiée par Candy Funhouse, une boutique canadienne de friandises en ligne.

L'entreprise recherche son nouveau «directeur général des confiseries». Le rôle consiste «à mener la politique de confiserie ''Funhouse''» et à aiguiller les «trois ''bonbonlogues''» déjà présents.

À la recherche du directeur général des confiseries

«Au début de l'année dernière, nous étions à la recherche de bonbonlogues, nos goûteurs de saveurs originales», a indiqué Vanessa Janakijevski-Rebelo, porte-parole de Candy Funhouse à l'AFP. Et maintenant?

«Nous cherchons notre directeur général des confiseries, qui guidera nos bonbonlogues tout en douceur!»
Vanessa Janakijevski-Rebelo, porte-parole de Candy Funhouse

Il incombera à l'heureux élu de nombreuses responsabilités, comme l'approbation de nouveaux produits à l'aide du «label DGC (Directeur Général des Confiseries)», l'organisation de «réunions du conseil des confiseries» ou encore le rôle de «goûteur en chef». Sans oublier la prise en charge de «tout ce qui est amusant» dans l'entreprise.

L'offre est ouverte à toute personne vivant en Amérique du Nord et ayant 5 ans ou plus. Il faut, bien évidemment, avoir «des papilles en or» et «une passion pour les sucreries», précise l'offre d'emploi.

Les candidatures explosent

Candy Funhouse a indiqué avoir déjà reçu plus de 100 000 candidatures en deux semaines.

«La majorité des candidatures proviennent d'adultes, mais environ 25% sont des enfants»
Vanessa Janakijevski-Rebelo, porte-parole de Candy Funhouse

Sur les réseaux sociaux, l'annonce rencontre un franc succès chez les internautes de tous les âges. Un utilisateur américain, Matthew Crooks, a ainsi indiqué sur Twitter que sa fille de 8 ans avait postulé, et même créé son profil LinkedIn pour l'occasion.

«C'est officiel @candyfunhouseca, elle a postulé. Merci de l'aider à découvrir le travail et l'importance d'un CV solide, même si elle n'a que 8 ans», a-t-il écrit.

Une fois sélectionné, le recruté sera soumis à «une formation poussée à la dégustation» et bénéficiera, bien sûr, d'une assurance dentaire intégrale. (sda/ats/afp/acu)

Les oursons à la mélatonine: la nouvelle mode pour endormir les enfants
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«La Nouvelle-Calédonie vit le pire événement de son histoire depuis qu’elle est française»
watson a pu joindre un Français qui a de la famille en Nouvelle-Calédonie, en proie à des émeutes indépendantistes d'une violence jamais vue. On dénombre quatre morts pour le moment. L'état d'urgence est décrété. Témoignages.

«Ça a été d’une violence, papa.» Une jeune femme résidant dans Nouméa attaquée par des émeutiers indépendantistes écrit à son père rentré en France depuis un peu plus d’un an et que watson a joint.

L’article