DE | FR

C'est confirmé, Biden et Poutine fouleront le sol genevois

Vladimir Poutine, Joe Biden et l'avion militaire américain qui s'est posé à Genève.
Vladimir Poutine, Joe Biden et l'avion militaire américain qui s'est posé à Genève.Image: Keystone
Le président américain Joe Biden rencontrera son homologue russe Vladimir Poutine le 16 juin à Genève, en Suisse, a annoncé mardi la Maison Blanche.
24.05.2021, 16:1026.05.2021, 07:29

La rumeur courait depuis quelques jours: la première rencontre entre les présidents de Russie et Etats-Unis aura lieu en Suisse. La Confédération fait partie de la shortlist des candidats depuis que Joe Biden avait évoqué la perspective d’un sommet avec Vladimir Poutine.

La nouvelle a été confirmée mercredi par la Maison Blanche. Ce premier tête-à-tête entre les deux hommes interviendra dans un climat de vives tensions entre Washington et Moscou.

Gros avion américain à Genève

Depuis dimanche, un Boeing C-17 américain est posé sur le tarmac genevois. Un modèle similaire à celui utilisé pour les avant-gardes des visites présidentielles américaines.

Le Boeing C-17.
Le Boeing C-17.Image: EPA

Selon le quotidien zurichois, il s'agirait d'une mission préparatoire de l'armée de l'air américaine en vue de l'arrivée de Joe Biden. Mais il est prématuré de faire un lien formel entre ce dispositif et la garantie d'un sommet entre les deux présidents à Genève. (asi/ats)

Vladimir Poutine dans tous ses états

1 / 10
Vladimir Poutine dans tous ses états
source: ap ria novosti russian governmen / dmitry astakhov
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Face à une sécheresse, la Californie veut stocker davantage d'eau
Vingt ans d'une sécheresse dévastatrice aggravée par le changement climatique font que la Californie doit recueillir, traiter et dessaler beaucoup plus d'eau. Le gouverneur de l'Etat a dévoilé jeudi une nouvelle stratégie «agressive».

«Le changement climatique signifie que la sécheresse ne va pas juste être là pendant deux ans à la fois comme cela a historiquement été le cas», a affirmé le gouverneur californien Gavin Newsom dans un communiqué.

L’article