DE | FR

Attaque «terroriste présumée» en Suède, un suspect arrêté

La police en plein travail sur les lieux de l'«attaque terroriste» présumée à Vetlanda (Suède).
La police en plein travail sur les lieux de l'«attaque terroriste» présumée à Vetlanda (Suède).Image: Keystone
Un homme a attaqué des passants à l'arme blanche dans la ville de Vetlanda, en Suède. La piste terroriste est privilégiée et un suspect, un Afghan de 22 ans, a été arrêté.
04.03.2021, 00:5504.03.2021, 19:37

Huit personnes ont été blessées, dont cinq grièvement, dans une attaque à l'arme blanche qui a eu mercredi à Vetlanda, dans le sud de la Suède. L'attaque est considérée comme possiblement «terroriste».

L'assaillant est un Afghan de 22 ans, déjà connu par les forces de l'ordre. La police l'a blessé par balle et interpellé, et a ensuite perquisitionné son domicile.

«Il est trop tôt pour confirmer ou écarter des motifs» de poursuite, a toutefois souligné le procureur. «La priorité est d'enquêter sur ce qui s'est passé». L'auteur présumé a été brièvement entendu à l'hôpital où il est soigné et où son statut de suspect lui a été notifié.

Le pays scandinave a été visé à deux reprises par des attentats ces dernières années. Lors du dernier en date, en 2017, un demandeur d'asile ouzbek a fauché plusieurs piétons à Stockholm, tuant cinq personnes. En décembre 2010, un homme avait mené une attaque suicide à la bombe, dans le centre de Stockholm, mais n'avait fait que des blessés légers. (ats)

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
A Grenoble, les femmes pourront porter un burkini (ou rien du tout)
C'est la fin (enfin presque) d'un thème qui a enflammé la politique nationale française ces dernières semaines: désormais, il sera possible de porter un burkini dans les piscines de Grenoble. Mais aussi, de nager seins nus.

Le dossier défraye la chronique depuis déjà plusieurs semaines et a alimenté des débats enflammés à l'approche des élections législatives du 12 et 19 juin. Et voilà, c'est décidé: le conseil municipal de Grenoble a validé lundi une modification du règlement des piscines. Après de longs débats, porter un burkini pour se baigner a été autorisé.

L’article