DE | FR
Le Bad Buzz de la semaine revient à Benjamin Ledig
Le Bad Buzz de la semaine revient à Benjamin LedigImage: Instagram

Il twerk dans une église à moitié nu et c'est le drame

Un influenceur français s'est filmé en train de twerker dans une église avant de publier la vidéo sur TikTok. Les réactions ont été immédiates.
18.02.2022, 18:5622.02.2022, 08:52

C'est le bad buzz de la semaine. Mercredi 16 février, Benjamin Ledig et Queen Paul, deux influenceurs inconnus au bataillon, se sont filmés en train de twerker à moitié nu dans une église, Jésus en arrière-plan. La colère des internautes ne s'est pas faite attendre.

Vidéo: instagram

Un acte jugé irrespectueux et honteux

«Honteux», «déçu», «choqué» sont les mots les plus polis que l'on peut lire en commentaire. Cependant, les injures ne sont pas bien loin.

Sébastien Chenu, porte-parole de Marine Le Pen s'est également exprimé sur Twitter:

Plusieurs influenceurs français ont également réagi:

Les réactions ont été nombreuses
Les réactions ont été nombreusesImage: Instagram

«Je ne m'excuse pas et je ne suis pas désolé»

Benjamin Ledig se retrouve désormais seul face aux réactions des internautes. Son acolyte, lui, s'est rapidement excusé en voyant l'ampleur que cette histoire commençait à prendre.

En prenant la parole dans une seconde vidéo publiée le 17 février, Benjamin Ledig n'arrange pas son cas. Il a déclaré ne pas comprendre l'énervement des utilisateurs TikTok et estime «n'avoir rien fait de mal». Il a ensuite ajouté qu'il n'était pas désolé et qu'il ne s'excuserait pas.

Quand la justice et TikTok s'en mêlent

Suite aux nombreux signalements, Benjamin Ledig a été banni de TikTok mais aussi d'Instagram
Suite aux nombreux signalements, Benjamin Ledig a été banni de TikTok mais aussi d'InstagramImage: instagram

Des explications qui n'ont pas convaincu puisque l'influenceur a été banni non seulement de TikTok, mais aussi d'Instagram. Les internautes ne manquent d'ailleurs pas de se féliciter pour cet acte. Néanmoins, Benjamin a répliqué en saisissant la justice et a fait appel à ses avocats.

Le communiqué de presse explique que le jeune homme «fait l'objet d'un déferlement de haine d'une particulière violence impactant lourdement son quotidien ainsi que celui de ses proches». Ses avocats expliquent ensuite qu'«il n'est pas en mesure de sortir de chez lui sans recevoir insultes et menaces de mort».

Ils concluent en ajoutant que «cette violence parfaitement inacceptable doit cesser immédiatement et ne restera pas sans réponse». (sia)

Plus d'articles sur Instagram

Zuckerberg menace de fermer Instagram en Europe, mais fait un flop

Link zum Artikel

Mamans influenceuses: pourquoi c'est dur de rester dans le coup

Link zum Artikel

Gratuit, Instagram teste les abonnements payants pour ses influenceurs

Link zum Artikel

Si vous avez liké ces 20 photos sur Insta, vous êtes des moutons

Link zum Artikel
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Après deux ans de brouille, les frontières entre le Maroc et l'Espagne rouvrent enfin
Après plus de deux ans de fermeture, les frontières terrestres entre le Maroc et les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla ont rouvert dans la nuit de lundi à mardi.

Elles avaient été fermées en raison de la crise du Covid-19 et d'une brouille diplomatique récemment dissipée. Peu après 23 heures et après plus de deux ans de fermeture, les grilles des uniques frontières terrestres entre le continent africain et l'Union européenne sur le continent africain se sont levées. Des dizaines de voitures et des files de piétons ont ainsi pu passer dans les deux sens, a constaté un journaliste de l'AFP.

L’article