DE | FR
L'athlète afghane Zakia Khudadadi a lancé un appel à l'aide la semaine dernière pour participer aux Jeux paralympiques de Tokyo.
L'athlète afghane Zakia Khudadadi a lancé un appel à l'aide la semaine dernière pour participer aux Jeux paralympiques de Tokyo.Image: Youtube
Tokyo 2020

Deux athlètes handicapés ont fui Kaboul et rêvent toujours des JO de Tokyo

Ce lundi, 50 athlètes afghans ont pu rejoindre de justesse l'Australie. Zakia Khudadadi et Hossain Rasouli étaient du voyage et rêvent maintenant de participer aux Jeux Paralympiques de Tokyo.
25.08.2021, 13:0825.08.2021, 17:43

L'appel au secours a été entendu. Une cinquantaine d'athlètes afghans ont réussi, in extremis, à fuir les talibans vers l'Australie dans la nuit du 22 au 23 août, rapporte ABC Australie. Parmi eux, Zakia Khudadadi et Hossain Rasouli. Ces derniers, engagés en taekwondo aux Jeux Paralympiques de Tokyo, ont peut-être encore une chance d'y participer.

Les deux para-athlètes Zakia Khudadadi (à droite) et Hossain Rasouli (à gauche) sont arrivés sains et saufs en Australie.

Des faits confirmés par Arian Sadiqi, le chef de délégation afghane, contacté par Le Parisien. Cette «exfiltration secrète», selon ABC, est le fruit d'un travail commun entre «trois personnes». À savoir:

  • Nikki Dryden, ancienne nageuse canadienne et aujourd'hui avocate spécialisée dans les droits de l’homme.
  • Alison Battisson, la directrice de Human Rights for All.
  • Craig Foster, ancien footballeur australien.

Les femmes athlètes en danger

Avec l'aide de la FIFPro, la Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels, ils ont pu convaincre le gouvernement australien d'intervenir et répondre au cri de désespoir des athlètes.

Comme celui de Zakia Khudadadi. La jeune femme, ayant peur pour sa vie, a interpellé la communauté mondiale de lui venir en aide à travers une vidéo publiée par Reuters mercredi 18 août👇.

« Je suis actuellement emprisonnée à l’intérieur de la maison. (...) En tant que représentante des femmes afghanes, je vous demande de m’aider»Vidéo: YouTube/Reuters

La sprinteuse et porte-drapeau afghane aux JO de Tokyo, Kamia Yousufi, partageait justement ses craintes pour les athlètes féminines coincées au pays sur france info:

Certaines athlètes essayent d'effacer leurs traces. Elles brûlent leurs trophées, leurs coupes ou leurs médailles pour ne pas être démasquées et pour que les talibans ne sachent pas qu'elles ont fait du sport, au risque de se faire tuer
Kamia Yousufifrance info

Un sauvetage sous tension

Ni une, ni deux, l'opération de sauvetage s'est mis en route. L'objectif, mettre en contact les autorités australiennes sur place et la liste de 50 athlètes les plus à risque, répertoriés par les trois activistes. Une mission compliquée selon ABC: «Un peu comme demander à 50 aiguilles de trouver leur propre chemin dans une énorme botte de foin».

Après moult péripéties comme le risque «de louper la fenêtre dont les athlètes disposaient pour passer les portes de sécurité et entrer dans le terminal», les sportifs sont arrivés sains et saufs dans l’île-continent.

Prochaine étape, les jeux paralympiques?

Le mystère demeure entier. Contacté ce lundi par Le Parisien, le comité international paralympique a indiqué au journal n’avoir aucune nouvelle de la délégation. Il a, toutefois, assuré que «si, par chance, ils parvenaient à se rendre à Tokyo, ils seraient toujours en mesure de représenter l’Afghanistan». Un changement de discours par rapport à leur dernière déclaration, datant du 16 août dernier. Ce jour-là, le comité avait annoncé que l’équipe afghane ne pourrait pas participer aux JO paralympique, en raison de la situation dans le pays.

Reste à savoir si Zakia Khudadadi et Hossain Rasouli arriveront à rejoindre à temps la capitale nippone. Si c'était le cas, la jeune femme de 23 ans serait la première sportive afghane en lice pour cette compétition mondiale.

Un espoir que nourrit, d'ailleurs, la taekwondoïste: «Mon intention est de participer aux Jeux paralympiques de Tokyo. S’il vous plaît, tendez-moi la main et aidez-moi» partageait-elle dans sa vidéo. (fag)

Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan

1 / 19
Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan
source: sda / khwaja tawfiq sediqi
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

«Ce n'est pas parce qu'on bande ou qu'on mouille, qu'on est consentant»

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ian s'est abattu sur la Caroline du Sud
Devenu tempête post-tropicale, Ian a apporté vendredi en Caroline du Sud des vents violents et de fortes pluies. Il menace de provoquer une redoutable montée des eaux après avoir dévasté des régions de Floride, où il a fait plusieurs victimes.

Les autorités de cet Etat du sud-est des Etats-Unis ont confirmé vendredi dans la soirée un nouveau bilan de 23 victimes, la plupart par noyade et dans leur grande majorité des personnes âgées. Certains médias américains évoquent un bilan humain encore plus lourd, la chaîne de télévision CNN évoquant 45 décès.

L’article