DE | FR

Phuket rouvre, malgré les variants et des restrictions à Bangkok

Image: Shutterstock
Les premiers voyageurs internationaux exemptés de quarantaine ont atterri sur l'île touristique de Phuket, dans le sud de la Thaïlande.
01.07.2021, 09:2901.07.2021, 17:22

Avant la crise liée au Covid-19, environ 40 millions de voyageurs se rendaient tous les ans en Thaïlande. Le tourisme représente près d'un cinquième de l'économie du royaume. Le pays cherche à relancer son industrie touristique exsangue à cause du coronavirus, en rouvrant ses frontières.

Les premiers avions de touristes arrivent

Environ 250 passagers devaient arriver sur l'île touristique, ce jeudi, pour le premier jour de sa réouverture à bord de quatre vols, pour profiter des célèbres plages de sable fin de Phuket, quasi désertes depuis plus d'un an. Un premier avion s'est posé peu après 11h (heure locale) à l'aéroport de Phuket, en provenance d'Abou Dhabi.

Ces arrivées surviennent, alors que le royaume tente actuellement de contenir une troisième vague de coronavirus, la pire qu'il ait connue. Il impose des restrictions dans la capitale Bangkok et sa périphérie, qui ont vu les variants Alpha et Delta se propager.

Séjourner sur place sans quarantaine

De grands espoirs ont été placés dans ce que le gouvernement a baptisé le «bac à sable de Phuket», un modèle qui permet à des voyageurs complètement vaccinés de séjourner sur place, sans passer par une quarantaine.

Mais Phuket reste relativement épargnée, car les autorités thaïlandaises ont lancé une campagne de vaccination de masse pour s'y préparer. 70% des habitants ont reçu au moins une dose.

Des conditions strictes sont posées pour ceux qui choisissent Phuket pour leurs vacances. Outre le fait d'être vaccinés, seuls les voyageurs en provenance de 66 pays, considérés comme faiblement ou moyennement à risque, sont éligibles. Ils devront passer 14 jours sur l'île avant de pouvoir se rendre ailleurs en Thaïlande et devront subir trois tests PCR pendant cette période. (ats)

Copin comme cochon: le small talk

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Frappe sur le groupe Wagner, ponts détruits et touristes tués: ce lundi en Ukraine
Kiev assure avoir mené plusieurs frappes lundi, notamment une base du groupe paramilitaire employé par Poutine. Elle a aussi dit avoir détruit un pont près de la ville occupée de Melitopol. Tour d'horizon

L'Ukraine a affirmé, lundi, avoir visé une base du groupe paramilitaire Wagner, dont les hommes sont accusés de combattre aux côtés des troupes russes.

L’article