DE | FR
La courageuse s'est pointée durant le journal télévisé
La courageuse s'est pointée durant le journal télévisécapture d'écran

Une employée d'une chaîne russe dit non à la guerre en plein journal TV

Marina Ovsyannikova, une employée de la télévision russe Channel One, a fait irruption sur le plateau du journal télévisé avec une pancarte «Arrêtez la guerre. Non à la guerre».
14.03.2022, 22:1815.03.2022, 06:24

La propagande du Kremlin commence à se cogner à certaines limites. Une journaliste de la chaîne publique Channel One a interrompu le journal télévisé avec une pancarte anti-guerre.

Identifiée comme étant Marina Ovsyannikova, par différents médias russes, comme le révèle The Guardian, elle tenait un carton où il était inscrit: «Non à la guerre. Ne croyez pas la propagande. Ils vous mentent ici.»

L'arrivée intempestive de l'employée a vite été barrée par un reportage. Toujours est-il que sa pancarte a été visible pendant plusieurs secondes et n'a pas manqué de mettre le feu aux poudres.

Un message enregistré avant son acte

Ovsyannikova a enregistré, au préalable, un message séparé dans lequel elle expliquait sa honte d'être une employée de Channel One. «Ce qui se passe en Ukraine est un crime et la Russie est l'agresseur», a déclaré Ovsyannikova, ajoutant que son père était Ukrainien. (svp)

La guerre en Ukraine en images

1 / 18
La guerre en Ukraine en images
source: sda / efrem lukatsky
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Des activistes français s'introduisent dans le «Palais de Poutine»

Sur l'épineux dossier des sanctions contre la Russie

Les sanctions vont-elles faire chuter l'ISS? Moscou menace

Link zum Artikel

La Suisse et ses sanctions contre la Russie font rire les américains

Link zum Artikel

Les sanctions de l'UE contre la Russie que la Suisse a adoptées

Link zum Artikel

Les sanctions contre la Russie portent leurs fruits (et nous touchent aussi)

Link zum Artikel

Washington va prendre de nouvelles sanctions contre la Russie

Link zum Artikel

Les yachts des oligarques sont dans le viseur d'une taskforce internationale

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce site vous permet de piéger les officiels russes (et c'est drôle)
Pour aider, à leur manière, l'Ukraine, des hacktivistes ont développé un site permettant aux internautes de faire des canulars téléphoniques aux membres de l'administration russe. De quoi leur faire perdre du temps et les rendre fous.

«Si vous êtes au téléphone, vous ne pouvez pas lancer des bombes.» Il suffisait d'y penser. Pour aider l'Ukraine et freiner la machine de guerre russe, le site Waste Russian Time a eu une idée aussi improbable que drôle. Faire perdre du temps aux officiels du Kremlin avec des canulars téléphoniques.

L’article