International
ukraine

La défense d'Israël a coûté une fortune

La défense d'Israël a coûté une fortune et montre ce qu'il manque à l'Ukraine

Au lendemain de l'attaque massive iranienne, l'armée israélienne a annoncé que les missiles entrants avaient été détruits avec succès à près de 100%. Mais ce succès défensif a un prix et explique pourquoi l'Ukraine souffre.
14.04.2024, 19:1016.04.2024, 11:53
Bojan Stula / ch media
Plus de «International»

La population ukrainienne – qui subit quotidiennement la terreur des missiles et drones russes –, a dû observer avec une certaine envie les événements en Israël. En effet, la destruction quasi totale d'au moins 300 drones, missiles de croisière et missiles de moyenne portée iraniens qui ont survolé le pays dans la nuit de samedi à dimanche a prouvé ce dont un réseau moderne de défense aérienne est capable.

En Ukraine, en revanche, les moyens de défense aérienne sont réduits et lacunaires, ce qui a récemment entraîné une nouvelle hausse du nombre de victimes.

La défense antiaérienne israélienne, finement calibrée et imbriquée, a pu démontrer son efficacité, car elle repose d'une part sur un bouclier antimissile à couverture totale composé de quatre systèmes principaux avec différents types de missiles antiaériens:

  1. «Le dôme de fer»: ces lanceurs multiples, introduits en 2011, sont conçus pour la défense contre les missiles de courte portée tirés depuis le sol et protègent l'espace aérien inférieur d'Israël. La méthode a déjà fait ses preuves à des milliers de reprises dans la lutte contre les raids à la roquette à courte distance du Hamas à Gaza et du Hezbollah au Liban.
  2. «La fronde de David», moins connue, est l'autre atout de l'arsenal israélien, déclarée opérationnelle en 2017. Elle protège l'espace aérien moyen contre les missiles de moyenne et longue portée.
  3. Arrow: le missile antiaérien Arrow 2, opérationnel depuis 2002, est conçu pour intercepter des missiles à moyenne et longue portée aux plus hautes altitudes.
  4. Patriot: ce système américain, rendu célèbre par la première guerre du Golfe, en 1991, compte parmi les plus performants des systèmes polyvalents de défense contre les drones et les missiles grâce à des développements constants.

Mais d'autre part – et c'est la grande différence avec l'Ukraine – l'aviation israélienne, soutenue par des avions de combat britanniques et américains, a apporté une contribution décisive au succès de la bataille aérienne. La tactique d'attaque iranienne, manifestement copiée sur celle des Russes en Ukraine, consistant à surcharger la défense aérienne au sol avec de grands essaims de drones afin que les missiles arrivés en même temps puissent eux «passer» et atteindre leurs cibles en Israël, a également échoué en raison des nombreuses interceptions par des avions militaires.

Sur la ligne de front, Israël a déployé ses F-35 ultramodernes, qui, grâce à leur radar supérieur, ont pu combattre efficacement les essaims de drones à longue distance. Le premier ministre britannique, Rishi Sunak, a confirmé le déploiement d'avions de combat britanniques, probablement des chasseurs-bombardiers Typhoon stationnés à Chypre. Selon des informations encore non confirmées, une grande partie des missiles iraniens qui ont survolé le pays ont été interceptés dès leur entrée dans l'espace aérien irakien et jordanien.

A Patriot anti-aircraft missile battery is deployed in the road that links Ramon airport to the city of Eilat, in Israel, 13 November 2023. Thousands of Israelis and Palestinians have died since the m ...
Une batterie de missiles antiaériens Patriot, en Israël, en 2023.Image: www.imago-images.de

Une défense ultra-coûteuse

L'enseignement à tirer de l'attaque massive iranienne n'est donc pas de savoir si des systèmes de défense modernes bien préparés et dotés d'équipages bien formés peuvent repousser de grands essaims de missiles. La question, surtout en ce qui concerne l’Ukraine, est de savoir combien de temps un système de défense aérienne disposera de suffisamment de fournitures et de ressources financières pour maintenir le parapluie de défense pendant des semaines, des mois, voire des années.

Israel Signed a deal to purchase the F35 squadron from the US It s Final: at a ceremony held on Thursday october 8 2010 in New - York, signed the Defense Ministry Director-General, Major General res.  ...
Un F35 israélien.Image: www.imago-images.de

Les analystes estiment que le coût total de l'intervention de défense israélienne, dans la nuit de samedi à dimanche, s'élève à 1,5 milliard de dollars. Une seule Arrow-3 pourrait coûter jusqu'à 20 millions de dollars, tandis qu'un drone iranien Shahed ne coûte que 20 000 dollars.

Pour l'instant, rien n'indique qu'une seconde attaque serait imminente., mais grâce à l’approvisionnement presque illimité des Etats-Unis, Israël pourrait encore survivre à plusieurs de ces attaques massives iraniennes sans grand dommage. En revanche, le président ukrainien Volodymyr Zelensky, lui, doit mendier des moyens de défense aérienne après deux ans de guerre. Sans parler des F-16 de combat promis depuis longtemps, mais toujours pas livrés.

Voilà à quoi ressemblerait la maison d’un haut dirigeant du Hamas
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Une frappe russe détruit un hypermarché en Ukraine
Plus de 200 personnes se trouvaient dans le magasin lors de l’attaque russe. La frappe a fait au moins deux morts et 24 blessés.

Au moins deux personnes ont été tuées et 24 blessées samedi dans une frappe russe sur un hypermarché de produits de construction à Kharkiv. «Plus de 200 personnes» se trouvaient dans le magasin au moment de l'impact, selon le président ukrainien.

L’article