DE | FR

La Russie est prête à reprendre les pourparlers avec l'Ukraine

La Russie se dit prête à poursuivre les pourparlers avec les représentants de Kiev, a indiqué le porte-parole du Kremlin, mercredi. Cette annonce intervient au sixième jour après le début de l'invasion russe du pays.
02.03.2022, 12:1402.03.2022, 12:35
Zelensky avait déjà appelé vendredi les Européens ayant une expérience du combat à se rendre en Ukraine pour combattre l'armée russe.
Zelensky avait déjà appelé vendredi les Européens ayant une expérience du combat à se rendre en Ukraine pour combattre l'armée russe.Image: sda

Lundi 28 février avaient lieu les premières négociations entre la Russie et l'Ukraine, à la frontière ukraino-bélarusse dans la région de Gomel. Les délégations russes et ukrainiennes s'étaient ensuite retirées pour «consultations» dans leur capitale respective, tout en envisageant une nouvelle rencontre.

Négociations, deuxième round

«Aujourd'hui, vers le début de la soirée, notre délégation sera sur place, nous allons attendre les négociateurs ukrainiens», a affirmé Dmitri Peskov à la presse, disant «espérer» que ces derniers viennent aux négociations.

Le chef de la délégation russe, Vladimir Medinski, a précédemment indiqué que cette nouvelle rencontre aurait lieu à la frontière polono-bélarusse.

👉Guerre en Ukraine: suivez le développement de la crise en direct 👈

Selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky, la Russie «essaie de cette manière simple de faire pression sur Kiev». Selon lui, l'Ukraine «n'a pas eu de résultat qu'elle aimerait avoir» à l'issue du premier round de discussion, mais a évoqué ses «contre-propositions» à la Russie «pour mettre fin à la guerre». (ats/sia)

L'opération militaire russe en images

1 / 18
La guerre en Ukraine en images
source: sda / efrem lukatsky
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Les diplomates de l'ONU quittent la salle lors d'un discours du ministre russe

Plus de mises en perspective sur la guerre d'Ukraine:

Ukraine: comment la cyber-guerre peut tout faire basculer (en Suisse aussi)

Link zum Artikel

L'invasion de l'Ukraine «était écrite»: aurions-nous été aveugles?

Link zum Artikel

Face au drame ukrainien, les vertus, quand même, de la neutralité suisse

Link zum Artikel

Et si la cryptomonnaie sauvait Poutine des sanctions européennes?

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un tireur âgé de 18 ans tue 19 écoliers, l'Amérique est abasourdie
Une énième fusillade a provoqué la mort de 19 écoliers et au moins un enseignant. L'auteur de ces atrocités est décédé.

Un adolescent de 18 ans a ouvert le feu mardi dans une école primaire au Texas, tuant 19 jeunes élèves et au moins un enseignant. Ce drame replonge l'Amérique dans le cauchemar récurrent des fusillades en milieu scolaire.

L’article