DE | FR

L’Ukraine lance une contre-offensive contre la Russie, selon le Pentagone

Malgré le contrôle de Kherson pris par les Russes le 2 mars, le pays n'a pas réussi à dominer la région dans son ensemble. L'Ukraine a lancé des offensives sur plusieurs fronts, selon les Renseignements américains.
23.03.2022, 08:0723.03.2022, 11:13
Aéroport international et base aérienne de Kherson, en Ukraine, mardi 15 mars 2022.
Aéroport international et base aérienne de Kherson, en Ukraine, mardi 15 mars 2022.Image: sda

Alors que les combats se déroulent en dents de scie autour de Kiev, les responsables militaires ukrainiens ont déclaré que leurs forces ont pris le dessus à Makariv, un carrefour clé sur les approches occidentales de la ville, selon le Pentagone. Elles cherchent néanmoins toujours à reprendre le contrôle de la région de Kherson, rapporte le New York Times.

Le port de Marioupol, dans le sud du pays, est lui toujours soumis à un siège russe. L'Ukraine a affirmé que quelque 100 000 civils sont toujours piégés dans cette ville en ruines, sans nourriture, eau, électricité ou chauffage.

Nouvelles sanctions américaines

«Cette guerre ne se terminera pas facilement ou rapidement», a déclaré Jake Sullivan, le conseiller à la sécurité nationale des Etats-Unis, alors que le président américain s'apprête à assister à un sommet de l'Otan en Europe. Biden devrait imposer cette semaine des sanctions à des centaines de membres de la Douma d'État, la chambre basse du Parlement russe, annonce le New York Times.

En Russie, le gouvernement du président Poutine, qui s'attendait à une conquête éclair, a réagi à ses revers en Ukraine et à sa réputation en chute libre en Occident. Ce dernier a notamment élargi sa récente répression draconienne contre la dissidence en érigeant d'infraction pénale le discrédit des activités de tous les organismes publics travaillant à l'étranger, comme les ambassades.

Hier encore, un tribunal russe a condamné le leader de l'opposition Aleksei Navalny, déjà emprisonné et opposé à la guerre de la Russie contre l'Ukraine, à neuf années supplémentaires de prison pour fraude.

La Russie s'affaiblit selon le Pentagone

Le Pentagone a conclu que «la puissance de combat» de la Russie en Ukraine est tombée en dessous de 90%, pour la première fois depuis le début le début le l'invasion. Les forces russes «luttaient sur de nombreux fronts», y compris sur les lignes d'approvisionnement de routine et la logistique, selon un haut responsable du ministère de la Défense. Il a néanmoins refusé de parler du nombre de victimes russes, bien que le Pentagone ait estimé la semaine dernière qu'au moins 7000 Russes avaient été tués.

De nouvelles images satellites analysées par le New York Times ont montré que la Russie a retiré tous ses avions de l'aéroport de la ville de Kherson, la plus grande ville que les forces russes ont assiégée jusqu'à maintenant.

Ce retrait est un signe révélateur indiquant que les Russes luttent alors qu'ils cherchent à contrôler la région. Le retrait du matériel militaire, visible sur ces images prises par Planet Labs, intervient alors que l'armée ukrainienne fait pression pour récupérer le territoire perdu dans la région de Kherson. (sia)

Les réfugiés ukrainiens

1 / 7
Les réfugiés ukrainiens
source: sda / amel pain
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

La petite ukrainienne qui chantait «Libérée, délivrée» rempli un stade

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'Occident a un plan pour empêcher la Russie de causer une famine mondiale
Le blocus maritime imposé par la Russie en Mer Noire empêche l'Ukraine de livrer ses céréales aux pays qui en sont dépendants. Pour éviter une crise alimentaire, l'Occident cherche des solutions pour ouvrir un passage.

Le blocus organisé par la Russie en Mer Noire pourrait causer une famine mondiale. Les bateaux militaires de Poutine, au large d'Odessa, empêchent l'Ukraine d'exporter ses céréales. Celles-ci sont pourtant capitales pour certains pays. A titre d'exemple, l'Erythrée, la Somalie, l'Egypte ou encore le Liban en sont si dépendants que la survie de leur approvisionnement en nourriture et donc de leur population en dépend.

L’article