DE | FR
La Russie a lancé son offensive contre l'Ukraine dans la nuit de mercredi à jeudi.
La Russie a lancé son offensive contre l'Ukraine dans la nuit de mercredi à jeudi. Image: sda

Crise ukrainienne: la question des réfugiés se pose déjà

La guerre est désormais lancée. Plus de cinq millions d'Ukrainiens pourraient être amenés à se réfugier dans d'autres pays pour fuir le conflit qui les oppose à la Russie.
24.02.2022, 15:4210.03.2022, 16:31

Alors que l'Ukraine subit les bombardements de la Russie, la question des réfugiés de guerre se pose désormais. Plus de cinq millions d'Ukrainiens pourraient être amenés à fuir leur pays, a rapporté jeudi la Tribune de Genève (TDG).

La Pologne a déjà commencé à voir arriver une population cherchant à émigrer dans le pays, et l'Europe n'est pas à exclure dans la liste.

La Suisse est appelée à réagir

L’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) craint l'impact de l'arrivée d'un trop grand nombre de réfugiés. Elle a ainsi formulé plusieurs demandes à la Confédération, notamment:

  • Réagir, ou du moins réfléchir, à la situation en Ukraine
  • «Faire preuve de solidarité» avec les pays de premier refuge en termes de répartition des responsabilités
  • Accueillir «rapidement et facilement» les demandeurs de protection
  • Assurer le droit des personnes déplacées en garantissant les frontières européennes.

Ce dernier souhait a également été lancé plus tôt dans la journée de jeudi par Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, situé à Genève.

«Il est possible que des petites villes de l’ouest de l’Ukraine et de Pologne soient soudainement confrontées à l’arrivée de centaines de milliers de personnes et aient besoin d’aide dans les domaines de la santé, de la nutrition, du logement, de l’éducation et de la sécurité. La Suisse devrait donc participer aux mesures humanitaires de l’UE et apporter une aide d’urgence sur place»
OSAR,TRIBUNE DE GENèVE

Pour comprendre le point de départ de cette guerre:

Un plan d'urgence déjà prêt

Selon l'OSAR, il est estimé à environ 1,5 millions, le nombre de réfugiés ukrainiens déplacés depuis le début de la guerre à l'Est de l'Ukraine en 2014.

Pour le Secrétariat d’État aux migrations (SEM), il est encore trop tôt pour connaître l’impact de l’intervention russe. «Les conséquences de l’invasion de l’Ukraine par la Russie sur les mouvements migratoires vers la Suisse dépendent de l’évolution de la situation sur le terrain, a indiqué le service de communication. Il a souligné que l’étendue toujours plus importante des zones de combat pouvait influer sur l'augmentation des mouvements migratoires.

Le SEM a ajouté que la situation était évaluée en permanence, notamment grâce à un plan d'urgence «qui pourrait être activé en cas de mouvements migratoires de grande ampleur». (sia)

L'opération militaire russe en images

1 / 18
La guerre en Ukraine en images
source: sda / efrem lukatsky
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Des Suisses en Ukraine: «Je suis encore plus déterminé à rester!»

Toute l'actu' brûlante sur l'Ukraine...

La crise russo-ukrainienne résumée en 3 points

Link zum Artikel

«Loi martiale», «séparatiste»: vous ne pigez rien? Voici le dico!

Link zum Artikel

Donald Trump persuadé qu'il aurait pu éviter la guerre en Ukraine

Link zum Artikel

La communauté internationale réagit à l'offensive russe

Link zum Artikel

L'invasion russe provoque l'effondrement des marchés mondiaux

Link zum Artikel

Plusieurs villes et régions d'Ukraine frappées par des explosions

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Norvège: au moins trois blessés, dont un grave, dans une agression
L'agression s'est produite dans une vallée appelée Numedal, dans le village de Noire, selon les médias norvégiens. La police locale a annoncé avoir arrêté le suspect, un Danois souffrant, selon les experts, de troubles psychiatriques.

Au moins trois personnes ont été blessées, dont une grièvement, dans une agression «à l'aveugle» vendredi dans le sud-est de la Norvège, a annoncé la police locale sur Twitter.

L’article