larges éclaircies
DE | FR
International
ukraine

Guerre en Ukraine: frappe russe près de la frontière polonaise

La Russie a bombardé une base militaire à Lviv, selon les autorités ukrainiennes.
La Russie a bombardé une base militaire à Lviv, selon les autorités ukrainiennes.image: keystone

Les attaques russes se rapprochent de la frontière polonaise selon l'Ukraine

La Russie a bombardé une base militaire à Lviv, selon les autorités ukrainiennes. Située dans l'ouest du pays, Lviv est proche de la frontière polonaise.
13.03.2022, 10:0810.05.2023, 18:30
Plus de «International»

Les forces russes ont bombardé dimanche une base militaire dans la région de Lviv, située dans l'ouest de l'Ukraine près de la frontière polonaise et jusque-là relativement épargnée par le conflit, ont affirmé les autorités.

Image

L'administration régionale de Lviv a déclaré dans un communiqué que:

«Les occupants ont mené une frappe aérienne sur le Centre international pour le maintien de la paix et la sécurité. D'après les informations préliminaires, ils ont tiré huit missiles»

La base militaire en question est située à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Lviv, grande ville de l'ouest de l'Ukraine où de nombreuses personnes déplacées par l'invasion russe ont afflué. Plusieurs pays y ont aussi déplacé leur ambassade, jugeant cette ville plus sûre que Kiev, la capitale.

Appel à fermer l'espace aérien

Des instructeurs étrangers «travaillent» sur la base militaire bombardée dans la nuit de samedi à dimanche par la Russie près de Lviv, à une vingtaine de kilomètres de la frontière polonaise, a déclaré le ministre ukrainien de la Défense Oleksii Reznikov. Il a déclaré sur Twitter:

«La Russie a attaqué le Centre international pour le maintien de la paix et de la sécurité. Des instructeurs étrangers travaillent là-bas»

Des dizaines de blessés recensés

Les frappes ont fait neuf morts et 57 blessés, selon un premier bilan communiqué par les autorités militaires régionales et le maire de Lviv. Le gouverneur militaire de la région de Lviv, Maxim Kozitsky a indiqué, tôt dans la journée, sur Telegram que:

«Malheureusement, 57 personnes ont été blessées et hospitalisées, neuf héros sont morts»

Andriy Sadovy, le maire de Lviv, située à une quarantaine de kilomètres de la base, a fourni le même bilan, également sur Telegram. Le bilan est ensuite passé à 35 morts et 134 blessés. (sas/ats)

La guerre en Ukraine en images
1 / 18
La guerre en Ukraine en images
Un bâtiment en flammes après un bombardement russe, Kiev.
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des réunions BDSM «de dépravés» embarrassent Poutine
Sous le blase Blue Velvet, 200 adeptes de soirées sexuelles utilisent une salle funéraire de l'armée russe à Ekaterinbourg, pour «se déshabiller, boire, se droguer, se filmer et danser». Impliqué, le vice-président de la Chambre des officiers a été contraint de quitter ses fonctions et les plaintes pleuvent.

Les apôtres de Vladimir Poutine manquent d'adjectifs pour qualifier ce qu'ils viennent de découvrir sur leur écran d'ordinateur. «Inacceptable!», «irrespectueux!», «dégradant!» «blasphématoire!», «sordide!» sont les termes les plus régulièrement dégainés, depuis que des photos et des vidéos de soirées BDSM batifolent sur les réseaux sociaux. Si la teneur de ses soirées font déjà tressaillir la prude Russie, l'écrin particulier qui a accueilli «une quinzaine» de ces bastringues sexuelles scandalisent en plus haut lieu.

L’article