DE | FR

L'UE jette à la poubelle son contrat avec Astrazeneca

AstraZeneca: l'Europe jette à la poubelle son contrat avec le vaccin. Watson.

Ce non-renouvellement intervient au lendemain de l'annonce d'un nouveau contrat avec Pfizer. Image: Shutterstock

Rien ne va plus entre Astrazeneca et l'Union européenne, qui n'a pas renouvelé son contrat avec le labo et se prépare à l'attaquer en justice. On fait le point.



Pas de commande Astrazeneca

L'Union européenne (UE) a décidé de ne pas renouveler son contrat avec Astrazeneca pour la fourniture de vaccins contre le Covid-19, a annoncé le commissaire européen au commerce intérieur Thierry Breton.

Après le mois de juin, l'UE n'ira plus recevoir le sérum du labo anglo-suédois. Et ensuite? «On verra, on regarde ce qu'il se passe», a déclaré Breton.

Action en justice

L'une des raisons qui expliquent la décision européenne est liée aux retards de livraison de vaccins produit par Astrazeneca. Au premier trimestre, le labo n'a livré que 30 millions de doses à l'UE, au lieu des 120 millions attendues.

Cela a poussé l'UE a introduire une action en justice contre le laboratoire. Les deux parties s'expliqueront le 26 mai devant un tribunal de Bruxelles.

Grosse commande chez Pfizer

Ce non-renouvellement intervient au lendemain de l'annonce d'un nouveau contrat avec Pfizer: l'UE va acheter jusqu'à 1,8 milliard de doses de vaccins contre le Covid. Ce nouveau contrat prévoit des livraisons dès cette année et jusqu'en 2023. (ats)

3000 jeunes font la fête à Liverpool

1 / 7
3000 jeunes font la fête à Liverpool
source: ap pa / richard mccarthy
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le vaccin et le Covid

Les 5 questions que pose le vaccin testé sur les enfants

Link zum Artikel

Ce qu'il faut savoir sur le nouveau vaccin Curevac commandé par la Suisse

Link zum Artikel

Un «super vaccin» suisse pour sauver le monde du Covid-19

Link zum Artikel

Jeunes et vaccin: «Ce n'est pas correct qu'on soit toujours les derniers!»

Link zum Artikel

Humeur

Voilà tout juste un an que «les prochaines semaines seront décisives»

Le 16 mars 2020, la Suisse entrait en «situation extraordinaire». Un cataclysme. Et le début d’un interminable combat contre le Covid-19. Voici une carte de voeux un peu particulière pour un anniversaire un peu (trop) particulier.

Qu'il compte sur la task force. Sur l'immunité collective. Sur la quarantaine, le semi-confinement, le bon sens, les cantons, les vaccins. Et sur ses doigts pour le nombre de cas. Un an que grâce à un effort collectif, nous pourrons sortir de cette crise. Un an qu’Alain Berset comprend nos angoisses et nos frustrations. Un an que les conférences pressent. Un an que les chiffres sont mauvais. Que les chiffres sont encourageants. Qu’on va vers le mieux, mais que le pire est à venir. Que …

Lire l’article
Link zum Artikel